17.11.2020 à 10:26

ÉtudeLe coronavirus circulait-il déjà en Italie en septembre 2019?

L’Institut national du cancer italien a affirmé avoir retrouvé des traces d’anticorps liés au Covid-19 chez des patients bien avant l’annonce du premier cas décelé en février 2020.

von
Laura Juliano
AFP

Il est fort probable que le SARS-CoV-2 circulait bien avant qu’on ne l’ait officiellement décelé. L’institut national du cancer de Milan a révélé ce lundi dans une étude que des anticorps développés contre le virus étaient déjà présents chez des patients bien avant le premier cas officiel, décelé en février 2020 en Lombardie.

Des anticorps révélateurs

Selon le magazine scientifique Tumori Journal de l’INT, les chercheurs ont en effet constaté que 11,6% des 959 volontaires sains enregistrés dans le cadre d’un test de dépistage du cancer du poumon entre septembre 2019 et mars 2020 avaient développé des anticorps spécifiques au nouveau coronavirus. Celui-ci circulait donc déjà en Italie au mois de septembre, pour les chercheurs.

Ce n’est qu’en décembre que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait découvert la maladie provoquée par ce nouveau virus lorsque les premiers cas en Chine centrale avaient été décelés.

Des cas asymptomatiques précoces

Ce constat a été confirmé par une seconde étude menée par l’Université de Sienne, intitulée «Détection inattendue des anticorps anti-SARS-CoV-2 dans la période prépandémique en Italie» qui démontre que quatre personnes ont développé des anticorps la première semaine d’octobre 2019. Ce qui selon les scientifiques indique qu’elles ont été infectées au mois de septembre.

«C’est la principale conclusion: des personnes sans symptômes étaient non seulement positives après les tests sérologiques, mais étaient également porteuses d’anticorps capables de tuer le virus, a expliqué Giovanni Apolone, coauteur de l’étude à Reuters. Cela prouve que ce nouveau coronavirus peut circuler parmi la population sur un temps long et avec un faible taux de mortalité – et ce non pas parce qu’il disparaît – et soudain resurgir.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
71 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Who else

18.11.2020 à 09:35

Il me semble que Trump était à Venise a ce moment la, non?

Rond Donut

18.11.2020 à 08:04

Faut pas que les Chinois le sachent, sinon ils vont nous faire croire que l'origine du virus n'est pas leur pays mais l'Italie. Ils nous diront que Monsieur Pangolin est italien.

Vigilant

18.11.2020 à 07:58

Méfiez-vous du pizzaiolo.