Actualisé

ScienceLe coronavirus provoque des caillots dans tout le corps

En autopsiant des victimes de la pandémie, des pathologistes ont découvert du sang coagulé dans presque tous les organes.

par
Michel Pralong
Le coronavirus pourrait être responsable de la production de plaquettes sanguines qui expliqueraient la défaillance de certains organes.

Le coronavirus pourrait être responsable de la production de plaquettes sanguines qui expliqueraient la défaillance de certains organes.

iStock

Très vite après l'apparition du nouveau coronavirus, les médecins ont découvert que, même chez les patients peu atteints, il pouvait se former des caillots de sang dangereux et des anticoagulants ont été prescrits pour éviter ces thromboses.

Mais des légistes américains ont constaté, en autopsiant des victimes du coronavirus, que ces caillots ne se formaient pas uniquement dans les gros vaisseaux, mais également dans les petits et qu'on en trouvait dans presque tous les organes du corps humain, pas seulement dans les poumons. Et une telle propagation, «c'est dramatique», a déclaré le Dr Amy Rapkiewicz, directrice du département de pathologie au Langone Medical Center de New York.

Des cellules géantes qui font des plaquettes

Mais comment le coronavirus provoque-t-il ces caillots? L'explication est peut-être liée à une autre découverte des pathologistes. Celle de mégacaryocytes. Il s'agit de cellules géantes qui, justement, sont responsables de la production de plaquettes sanguines, liées à la coagulation. Or normalement, on ne trouve ces mégacaryocytes que dans la moelle des os et le cœur. «Nous les avons trouvées dans le cœur et les reins, le foie et d'autres organes», a expliqué le Dr Rapkiewicz sur CNN. Dans cette étude, publiée dans «The Lancet», cette réponse plaquettaire dans les cas de Covid-19 «peut être responsable au moins en partie de la défaillance de plusieurs organes».

En revanche, alors que l'on pouvait penser que le coronavirus pouvait provoquer une myocardite (insuffisance cardiaque causée par une infection virale et pouvant causer la mort), les autopsies n'en ont découvert que très peu.

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!