Publié

Meurtre de FionaLe corps de la petite Fiona reste introuvable

Les nouvelles recherches entreprises en présence de la mère pour tenter de retrouver le corps de Fiona près de Clermont-Ferrand ont pris fin jeudi.

1 / 30
La police de Clermont-Ferrand a lancé le 13 mai 2013 un appel à témoins après la disparition depuis la veille de la petite Fiona, cinq ans, dans un parc de la ville.

La police de Clermont-Ferrand a lancé le 13 mai 2013 un appel à témoins après la disparition depuis la veille de la petite Fiona, cinq ans, dans un parc de la ville.

AFP
Le lac d'Aydat (Puy-de-Dôme), lieux des recherches du corps de la petite.

Le lac d'Aydat (Puy-de-Dôme), lieux des recherches du corps de la petite.

Thierry Zoccolan, AFP
Les recherches, infructueuses, du jeudi 26 septembre.

Les recherches, infructueuses, du jeudi 26 septembre.

THIERRY ZOCCOLAN, AFP

Sa mère, Cécile Bourgeon, était présente sur les lieux mais n'a pas pu désigner aux enquêteurs l'endroit où Fiona a été enterrée.Le dispositif des recherches a été levé après que le convoi de police transportant la mère eut emprunté plusieurs chemins de traverse sur la commune de Ceyrat (Puy-de-Dôme), au sud de Clermont.

Des fouilles infructueuses avaient déjà eu lieu autour du lac d'Aydat, un peu plus au sud, après les aveux de Cécile Bourgeon et de son compagnon Berkane Makhlouf il y a deux semaines.Tous deux ont reconnu que Fiona, portée disparue depuis le 12 mai, était en réalité morte et qu'ils l'avaient enterrée à la lisière d'une forêt près de Clermont. Une information judiciaire avait été ouverte pour enlèvement et séquestration, mais le premier acte d'instruction avait été de mettre les proches de Fiona sur écoute. Les policiers avaient rapidement soupçonné le couple et souhaitaient l'entendre dès juin, mais ils avaient entendu que Cécile Bourgeon accouche d'un troisième enfant, fin août, pour l'interroger.

(AFP)

Votre opinion