01.10.2020 à 12:36

PandémieLe cortège historique de l’Escalade est annulé à Genève

La Compagnie 1602 a annoncé jeudi l’annulation de toutes festivités prévues du 11 au 13 décembre en Vieille Ville.

Le cortège historique de l’Escalade est annulé cette année à Genève en raison de la crise sanitaire (archives).

Le cortège historique de l’Escalade est annulé cette année à Genève en raison de la crise sanitaire (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le cortège historique, qui commémore chaque année à Genève l’Escalade, n’aura pas lieu en raison de la crise sanitaire. La Compagnie 1602 a annoncé jeudi l’annulation de toutes festivités prévues du 11 au 13 décembre en Vieille Ville.

Les mesures imposées par les autorités obligent le comité de la Compagnie 1602 à renoncer avec grands regrets aux festivités de l’Escalade, indique la Compagnie 1602 jeudi dans un communiqué. L’exiguïté des ruelles, des sites et des esplanades représentent un risque majeur et évident de propagation du virus, qui ne peut être entièrement maîtrisé.

Le cortège historique, point d’orgue des festivités, rassemble plus de 800 figurants en costume d’époque. Il s’agit d’un des plus grands événements de ce genre en Europe. Le cortège attire un public très nombreux tout au long du parcours. La foule est souvent compressée dans les passages serrés.

Selon la Compagnie 1602 qui organise ces festivités, les annulations sont très rares. Le cortège avait une fois été reporté en 1902 dans un climat de grève générale. Il avait été annulé en 1932, suite aux événements tragiques à Plainpalais où treize personnes avaient été tuées lors de la répression d’une manifestation contre une réunion d’extrême droite.

En 2021

La Compagnie 1602 donne rendez-vous aux Genevois du 10 au 12 décembre 2021. En attendant, elle encourage tout le monde à fêter l’Escalade en brisant une marmite en chocolat pour se souvenir du geste héroïque de la Dame Royaume. Cette Genevoise avait jeté de sa fenêtre une marmite remplie de soupe aux légumes pour repousser les assaillants envoyés par Charles Emmanuel 1er, duc de Savoie, dans la nuit du 11 au 12 décembre 1602.

Comme ailleurs, les annulations d’événements et de manifestations se multiplient à Genève. Le marché de Noël n’aura pas lieu et les festivités du Nouvel-An passent à la trappe. La course de l’Escalade ainsi que la traditionnelle Coupe de Noël font aussi les frais de la crise sanitaire.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
12 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Etasseur

02.10.2020 à 10:45

Et la marmite en chocolat interdite aussi?

GENEVOIS CEST MAINTENANT OU JAMAIS

02.10.2020 à 05:31

À TOUS LES DÉÇUS DE LA POLITIQUE DE GAUCHE À GENÈVE : Le MCG vient de lancer une pétition en ligne pour s’opposer à la féminisation démesurée et abusive des rues genevoises. Ainsi, à l’instar de tant d’autres, la « Rue de la Croix-d’Or » est menacée d’être renommée « Rue Anna-S. » en hommage à une prostituée inconnue du 19ème siècle ! Vous avez bien compris, notre précieux patrimoine est en danger, alors à nous les genevois de le préserver car personne ne le fera à notre place ! SIGNONS LA PÉTITION ET FAISONS-LA CIRCULER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ! Voici le lien ci-dessous –––> www(point)change(point)org/p/grand-conseil-et-conseil-municipal-de-la-ville-de-gen%C3%A8ve-non-%C3%A0-l-instrumentalisation-genr%C3%A9e-de-l-espace-public-laissons-nos-rues-actuelles-en-paix

UDC

01.10.2020 à 14:02

Sur le 20 ' on peut y lire que : "LE VALAIS VIENT DE SORTIR UN MANUEL PERMETTANT AUX PROFESSIONNELS ET AU GRAND PUBLIC DE RECONNAITRE LES ESPECES INVASIVES". En voilà un canton bien dirigé, qui voit la vie en couleurs................. Bravo ! (afin d'éviter des retours crétins, oui, j'ai lu l'article jusqu'au bout)