Publié

ItalieLe «Costa Concordia», un démontage à 730 millions

Les opérations de renflouement du «Costa Concordia» ont débuté hier. La carcasse du paquebot devrait pouvoir gagner Gênes d’ici à la semaine prochaine pour y être démantelée.

par
Ariel F. Dumont - Rome
1 / 44
Des vents violents retardent les opérations de renflouement du Costa Concordia (18 juillet 2014)

Des vents violents retardent les opérations de renflouement du Costa Concordia (18 juillet 2014)

AFP
Le bateau flotte à environ deux mètres au-dessus du fond. Il a été déplacé à quelque 30 mètres plus au large dans l'est de l'île. (16 juillet 2014)

Le bateau flotte à environ deux mètres au-dessus du fond. Il a été déplacé à quelque 30 mètres plus au large dans l'est de l'île. (16 juillet 2014)

Keystone
Le bateau flotte à environ deux mètres au-dessus du fond. Il a été déplacé à quelque 30 mètres plus au large dans l'est de l'île. (16 juillet 2014)

Le bateau flotte à environ deux mètres au-dessus du fond. Il a été déplacé à quelque 30 mètres plus au large dans l'est de l'île. (16 juillet 2014)

Keystone

Le «Costa Concordia» flotte de nouveau! C’est la première fois depuis son naufrage, le 13 janvier 2012, que le paquebot ne repose plus sur le fond de la mer face à l’île toscane du Giglio. L’opération de renflouement de la carcasse a en effet débuté hier comme prévu. Selon la feuille de route peaufinée par le Ministère italien des transports et la compagnie Costa Crociere, l’armateur propriétaire de l’épave, la dernière croisière du mastodonte devrait débuter autour du 20 juillet pour s’achever quatre jours plus tard à Gênes.

Votre opinion