Le costumier aux quatre Césars retrouvé mort chez lui
Publié

CinémaLe costumier aux quatre Césars retrouvé mort chez lui

Christian Gasc, qui a remporté le trophée notamment pour «Ridicule» et «Le Bossu» a été découvert mardi sans vie à son domicile. Il avait 76 ans.

Christian Gasc ici lors de la remise de son quatrième César en 2013 pour «Les adieux à la reine».

Christian Gasc ici lors de la remise de son quatrième César en 2013 pour «Les adieux à la reine».

AFP

C’était l’un des grands costumiers du cinéma français. ayant travaillé sur une cinquantaine de films. Il avait reçu trois Césars consécutifs pour «Madame Butterfly» de Frédéric Mitterrand en 1996, «Ridicule» de Patrice Leconte en 1997 et «Le Bossu» de Philippe de Broca en 1998. Il a reçu une dernière fois cette récompense en 2013 pour «Les adieux à la reine» de Benoît Jacquot. Il a été découvert sans vie à son domicile parisien mardi soir, selon l’AFP. Il avait 76 ans.

Né à Dunes dans le Tarn-et-Garonne dans une famille modeste, il a été élevé par un père mécanicien et une mère couturière qui lui donnera le goût du cinéma dès le plus jeune âge. À 19 ans, il s’installe à Paris, où il rencontre Liliane de Kermadec, qui lui propose de travailler sur les costumes de son film Aloïse (1975), interprétée par Isabelle Huppert et Delphine Seyrig.

Costumier sur le «Passion» de Godard

Il enchaînera dès lors les collaborations avec des réalisateurs stars (Jeanne Moreau pour «Lumière», François Truffaut pour «La Chambre verte», Jean-Luc Godard pour Passion) et d’autres moins connus. Il sera tout aussi prolifique au théâtre, avec une cinquantaine de collaborations. Il recevra en 2003 le Molière du créateur de costumes pour «L’Éventail de Lady Windermere» d’Oscar Wilde.

(AFP)

Votre opinion