Publié

ColèreLe coup de gueule de Lena Dunham

L’actrice étrille un magazine qui se méprend sur sa récente perte de poids. Elle en attribue le mérite à ses troubles anxieux.

par
Catherine Hurschler
1 / 17
Lena Dunham pose nue pour célébrer les 9 mois de son hystérectomie, soit l'ablation de son utérus, pour vaincre l'endométriose.

Lena Dunham pose nue pour célébrer les 9 mois de son hystérectomie, soit l'ablation de son utérus, pour vaincre l'endométriose.

Elle s'assume complètement.

Elle s'assume complètement.

Lena Dunham a un rapport compliqué avec les magazines féminins. En début d’année, elle avait couvert Glamour de compliments et de mots gentils pour ne pas avoir enlevé numériquement la cellulite de ses cuisses. Mais hier, changement de ton lorsqu’elle a vu la couverture d’une publication américaine qui se vantait de dévoiler des «secrets de stars» pour maigrir.

L’actrice et réalisatrice de bientôt 31 ans, qui a manqué la fin du MET Gala lundi dernier à New York à cause de nouvelles douleurs liées à l’endométriose, a donc pris la peine de révéler le vrai dessous des cartes: elle a «remercié» ses problèmes de santé, ses troubles anxieux, l’arrivée de Donald Trump au pouvoir, l’inquiétude de voir le planning familial disparaître, ses problèmes de sommeil, et toute une liste de choses qui la déçoivent au quotidien, comme de découvrir que les superhéros n’existent pas en fait dans la vraie vie.

À l’encontre de ses valeurs

Derrière son trait d’humour se cache un vrai «coup de gueule» car Lena Dunham milite depuis longtemps contre les clichés qui s’étalent sur le papier glacé des magazines. Elle souligne également que sa récente perte de poids n’est pas quelque chose qu’elle a choisi, mais qui lui a été conseillé de faire pour contrer l’endométriose, dont elle a dû se faire opérer.

«Ce n’est pas un compliment pour moi. Je n’ai pas de conseils à donner et je n’ai pas envie de figurer dans ce magazine, qui va à l’encontre de mes valeurs, de tout ce que j’ai toujours défendu. Pour moi, maigrir n’est pas une réussite», écrit-elle encore sur Instagram. La semaine dernière, Lena Dunham, créatrice de la série «Girls», a été hospitalisée et elle a donné des nouvelles plutôt bonnes, se disant malgré tout en meilleure santé qu’en 2016.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!