Football: Le coup de vice génial de Muamer Zeneli

Publié

FootballLe coup de vice génial de Muamer Zeneli

Le latéral gauche du FC Bavois a fait mine de se mettre sur son pied droit pour tromper le gardien d'United Zurich. Et il l'a surpris du gauche. Bien joué!

par
Tim Guillemin

La Promotion League en est à sa sixième journée. «Le Matin» vous propose de suivre l'actualité de la troisième division nationale, au moyen d'une toute nouvelle rubrique qui sera en ligne après chaque journée. Les joueurs en vue, les affiches, les phrases-choc: vous ne manquerez rien de ce qui concerne les six clubs romands de ce niveau, à savoir La Chaux-de-Fonds, Yverdon, Bavois, Stade-Lausanne-Ouchy, Sion M21 et le Stade Nyonnais.

Le geste du week-end

Il est l'œuvre de Muamer Zeneli, sans aucun doute. Le latéral gauche du FC Bavois a une lourde frappe, connue de tous en Suisse romande. Mais apparemment, l'information n'est pas arrivée jusqu'à Milan Anicic, le gardien de United Zurich. Alors qu'Alex Gauthier venait d'ouvrir la marque (premier but avec Bavois pour l'ancien avant-centre du Team Vaud), le FCB a obtenu un coup-franc à 25 mètres des buts zurichois. Zeneli a alors placé son ballon et pris son élan comme s'il allait frapper du pied droit (alors que de ce pied, il arrive juste faire une passe correcte sans se casser la cheville).

Le gardien zurichois, naïf, a placé son mur en conséquence. Et au dernier moment, alors que tout semblait parfait, le latéral gauche a brusquement changé de position et s'est mis sur son pied gauche fétiche. Une seconde et demi plus tard, le ballon était au fond des buts après avoir contourné un mur bien mal placé. Au final, Bavois s'est imposé 2-1, prenant trois points ultra-importants face à un adversaire direct pour le maintien. Bravo monsieur Zeneli.

Le joueur du week-end

Lors de chaque mercato, lorsqu'un club de Promotion League ou de 1re ligue recherche un buteur en série, le nom de Karim Chentouf apparaît inévitablement. Le Franco-Marocain de 31 ans est ce qu'on appelle une valeur sûre, puisqu'il assure à son employeur entre 15 et 25 buts par saison, quoi qu'il arrive. Principalement actif dans la région genevoise, il s'en est allé un moment à Fribourg où il a fait ce qu'il fait toujours: marquer. Le voilà désormais à Nyon, où il était d'ailleurs déjà passé en 2012. Ses statistiques cette saison à Colovray: quatre buts en six matches. Dont celui de la victoire (1-2) samedi sur le terrain de Brühl, où il est toujours difficile de s'imposer. Nyon est troisième du classement, quatre points derrière Kriens, mais à égalité de points avec Yverdon (2e).

Le final fou

Yverdon Sport, justement, était mené 0-1 sur sa pelouse par Bâle M21 samedi à la 90e. Devant plus de 700 personnes, qui n'étaient pas là pour voir Djibril Cissé (suspendu), les Nord-Vaudois se sont finalement imposés 2-1! Un cafouillage dont a profité Arthur Deschenaux pour égaliser et une réussite tout en opportunisme de Yanis Lahiouel ont permis à YS de prendre trois points qui lui permettent de rester pas trop loin de Kriens. A quatre points, quand même, cela dit. Attention, les Lucernois semblent très chauds en ce début de championnat et il serait bon pour Yverdon et Nyon de ne pas prendre trop de retard.

Sion M21 ne perd plus

Les jeunes Sédunois ont, semble-t-il, trouvé le moyen de ne plus perdre. Après avoir très mal débuté le championnat (3 matches, 0 point), les joueurs de Maurizio Jacobacci en sont à cinq unités en trois parties. Samedi, avec plusieurs joueurs contingentés avec la Une (Matheus Cunha, Bruno Morgado, Quentin Maceiras, Bastien Toma...), ils sont allés chercher un point à Vidy (2-2) et ont ainsi montré la voie à suivre à la première équipe. Pourquoi? Parce que dans dix jours, le FC Sion, le vrai, ira défier le SLO pour le compte des seizièmes de la Coupe de Suisse. Une superbe affiche, dont il convient déjà de réserver la date. Ce sera le samedi 16 septembre à 16h. Et cela vaudra la peine.

Le joueur à suivre

Il joue à Stade-Lausanne-Ouchy, justement. Il est jeune, il est athlétique et il n'est pas maladroit à la relance, ce qui est toujours une bonne nouvelle pour un défenseur central. Il s'appelle Léo Morax et il est un pur produit de la formation vaudoise. Ce jeune homme doit encore progresser dans tous les secteurs de son jeu, bien sûr, mais Andrea Binotto lui fait confiance en l'alignant régulièrement. Il a du potentiel, qu'il a montré la saison dernière en 1re ligue, et qu'il confirme cette année un cran plus haut. A lui d'exploiter ses belles possibilités et une jolie carrière l'attend sans doute.

La série qui continue, mais avec un léger mieux

On l'a déjà dit: pour les parieurs, le parcours du FC La Chaux-de-Fonds dans ce championnat de Promotion League est une mine d'or. En gros, les Neuchâtelois gagnent à la Charrière et perdent à l'extérieur. Limpide. Sauf que les gars de Christophe Caschili semblent progresser: ce week-end, ils sont allés chercher à Cham leur deuxième point hors de leur stade. On va dès lors reformuler: La Tchaux gagne à la maison et ne gagne pas à l'extérieur. Ce qui sonne déjà mieux.

Ton opinion