Actualisé 03.07.2019 à 09:51

Le coup vache de Jean-Pierre Pernaut au Val d'Hérens

Télévision

Son JT de 13 heures sur TF1 consacre quatre reportages à la vallée valaisanne. Plutôt sympas et bien faits. À un détail près.

par
Michel Pralong
«Découvrons un petit coin de la Suisse, le val d'Hérens», a dit Jean-Pierre Pernaut qui, après le reportage, n'a pas manqué de saluer chaleureusement ses téléspectateurs suisses.

«Découvrons un petit coin de la Suisse, le val d'Hérens», a dit Jean-Pierre Pernaut qui, après le reportage, n'a pas manqué de saluer chaleureusement ses téléspectateurs suisses.

Capture d'écran TF1

Recevoir les caméras du journal de 13 heures de TF1, avec ses 6 millions de téléspectateurs, ce n'est pas rien. «Le Nouvelliste» titrait d'ailleurs fièrement mardi, «La val d'Hérens, star du téléjournal de TF1». L'émission va diffuser en effet quatre reportages consacrés à la vallée valaisanne, choisie pour sa culture et ses traditions, qui sont présentés comme un «grand bol d'air offert aux téléspectateurs».

Il y a du savoir-faire à TF1 et le premier épisode, lundi, consacré aux vaches d'Hérens le démontre. Des images magnifiques accompagnées par le commentaire de la journaliste, dit sur un ton propre à ce téléjournal et avec une prononciation correcte du lieu. Le sujet est donc plutôt maîtrisé, à un détail près, qui n'a pas échappé à certains téléspectateurs suisses, qui en ont parlé sur les réseaux sociaux. Dans la vidéo ci-dessous, après 43 secondes, la journaliste parle des stars locales, «des vaches qui ont donné leur nom à cette vallée». Ne serait-ce pas plutôt l'inverse? Un peu comme, rappelle une internaute amusée, ce commentaire du Tour de France qui disait «Les Suisses aiment tellement le fromage qu'ils ont baptisé un village Gruyères».

Que celui qui n'a jamais fait d'erreur lance la première pierre à Jean-Pierre. Il y a davantage de quoi sourire. Autant apprécier ces reportages pour ce qu'ils sont, «pittoresques mais pas clichés», comme le dit justement «Le Nouvelliste». Les trois autres à venir seront consacrés à la raclette, au patrimoine bâti du val et enfin au patrimoine culturel.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!