Publié

SotchiLe coût des travaux pour les JO explose

Le coût des travaux en vue des Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi a explosé pour atteindre 43 milliards de francs, dépassant de loin les prévisions initiales, rapporte lundi le quotidien russe «Vedomosti».

Un immeuble près de Krasnaïa Poliana en construction pour les JO 2014.

Un immeuble près de Krasnaïa Poliana en construction pour les JO 2014.

AFP

Le projet, dans lequel s'est investi personnellement le Premier ministre Vladimir Poutine, pourrait s'avérer non rentable pour les investisseurs privés, souligne le journal.

Ainsi, le groupe Interros, dirigé par le milliardaire Vladimir Potanine, qui construit la station de ski Rosa Khutor, a vu ses dépenses multipliées par plus de 10: évaluées en 2006 à 250 millions de dollars, elles atteignent aujourd'hui 2,3 milliards de dollars. Selon la compagnie, «le comité international olympique a exigé la construction de logements pour les paralympiques», ce qui est très onéreux, écrit «Vedomosti».

Aide de l’État

Par ailleurs, le groupe a été contraint de dépenser plus pour assurer la sécurité des sites sportifs et pour construire des pistes de ski supplémentaires pour les entraînements.

De son côté, le milliardaire Oleg Deripaska a vu le coût de la construction de la station Krasnaïa Poliana atteindre 40 milliards de roubles (1,36 mrd de dollars) contre environ 400 mio de dollars prévus au départ. De fait, les investisseurs craignent de ne pas engranger de bénéfice et souhaiteraient recevoir des compensations de l’État, souligne le quotidien.

Le vice-ministre du Développement régional, Iouri Reïlian, a indiqué à «Vedomosti» que le gouvernement était prêt à aider les investisseurs, mais avec discernement. Seuls les investisseurs qui ont investi dans des constructions pour les JO, et non ceux qui avaient lancé des projets avant que la Russie ne remporte l'organisation des Jeux, pourraient obtenir une aide de l’État, a-t-il précisé.

(si)

Votre opinion