Le coût global des accidents de ski ne cesse d’augmenter

Publié

PrudenceLe coût global des accidents de ski ne cesse d’augmenter

Selon les chiffres de la Suva, les coûts liés aux accidents de ski devraient s’élever à 284,9 millions de francs pour 2022, soit 5,8% de plus qu’en 2021.

par
Eric Felley
Les coûts des accidents de ski et de snowboard pour 2022 sont estimés à près de 350 millions de francs.

Les coûts des accidents de ski et de snowboard pour 2022 sont estimés à près de 350 millions de francs.

Getty Images

Selon les chiffres de la Suva publiés par le site HelloSafe, les coûts des accidents de ski sont repartis à la hausse en 2021 et en 2022 en Suisse. Cette année, ils devraient s’élever à quelque 284,9 millions de francs, soit 5,8% de plus qu’en 2021. Après une baisse en 2020 à cause de la pandémie, ces coûts sont donc repartis à la hausse et dépassent les chiffres d’avant la pandémie.

Par contre, les coûts liés aux accidents de snowboard n’ont pas connu de recul durant la pandémie. Ils ont même «explosé» en 2020, avec un boom de 52% par rapport à 2019, tout cela pour une facture de 58,5 millions de francs. Cette hausse devrait se confirmer en 2022, avec une augmentation de 4,9%, pour un total de 63,1 millions de francs.

Grisons, Valais, Berne

En 2022, ski et snowboard confondus, cela représente 26’934 accidents (et l’année n’est pas terminée). Trois cantons se partagent la plus grande part des accidents. Pour l’année 2020, celui des Grisons en a recensé environ le quart avec 6842 cas. Celui du Valais est arrivé juste derrière avec 6802 cas, suivi de Berne avec 4201 cas. Ces trois cantons ont totalisé près des deux tiers des accidents.

Quadragénaires et quinquagénaires en tête

À partir de 45 ans, les risques augmentent sur les pistes. Le groupe d’âge qui a généré les coûts d’accidents les plus élevés en 2022 concerne les skieurs et snowboardeurs âgés de 45 à 59 ans, avec des frais s’élevant à 132,2 millions de francs. Par contre les 15-29 ans ont coûté «seulement» 83,5 millions de francs soit le quart de la facture.

Des cas plus complexes

En Suisse, environ 35% de la population pratique le ski. Pour le site HelloSafe, une hausse des coûts d’accidents peut s’expliquer par plusieurs facteurs: «Le nombre d’accidents peut jouer un rôle déterminant mais non exclusif dans ce calcul. On observe depuis plusieurs années une complexification des prises en charge hospitalières liées à des accidents de sports d’hiver et de ce fait des reprises professionnelles plus tardives, faisant ainsi grimper la facture finale».

Un coût moyen de 12 920 francs

Si l’on considère les coûts cumulés des accidents de skis et de snowboard en 2022 (284,9 millions et 63,1 millions), divisés par le nombre d’accidents (26 934), cela donne un coût moyen par accident de 12 920 francs.

Ton opinion

11 commentaires