Suisse – Le Covid a assommé le transport de marchandises
Publié

SuisseLe Covid a assommé le transport de marchandises

Qu’il soit routier, ferroviaire, fluvial ou aérien, le transport de marchandises a reculé dans tous les compartiments. Les volumes du fret fluvial et aérien ont énormément réduit.

Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

20min/Taddeo Cerletti

Moins 41%. Tel est le recul affiché par le fret aérien, le mode de transport le plus touché. Le transport sur rail se contracte de 2,7% et seulement de 0,9% par la route. L’impact du Covid-19 a donc varié selon le mode de transport de marchandises, conclut la statistique publiée ce lundi, par l’OFS.

En 2020, 5,1 millions de tonnes de marchandises ont été transbordées dans les ports rhénans suisses, à Bâle. Cela correspond à une réduction de 15,5% par rapport à 2019 (6,1 millions de tonnes). La baisse est surtout intervenue dans le principal groupe de marchandises transportées sur le Rhin, soit les dérivés du pétrole, bien moins demandés en 2020. Par conséquent, le volume transbordé de ce type de marchandises dans les ports rhénans suisses a reculé de 19,2%.

Dans la soute

Le fret aérien a souffert davantage de la crise liée au COVID-19 que les autres modes de transport. La différence ne s’explique pas en priorité par une baisse de la demande, mais par le manque de capacités de transport.

En Suisse, l’essentiel du fret aérien ne circule pas dans des avions-cargo, mais en tant que belly-freight, c’est-à-dire dans la soute des avions de passagers. Or, ces derniers sont presque tous restés cloués au sol à partir de mars 2020 environ. Par rapport à 2019, le fret aérien et la poste aérienne ont diminué de 37% en mars et même de 68% en avril 2020.

(comm/mem)

Votre opinion

3 commentaires