Motocyclisme: Le Covid a eu raison de Fausto Gresini
Publié

MotocyclismeLe Covid a eu raison de Fausto Gresini

Double champion du monde 125 cm3 avant de devenir team-manager, l’Italien s’est éteint un mois après avoir fêté son 60e anniversaire.

par
J.-C. S.
Fausto Gresini venait de fêter ses 60 ans.

Fausto Gresini venait de fêter ses 60 ans.

Reuters

Double champion du monde 125 cm3, Fausto Gresini n’est plus. Hospitalisé quelques jours avant Noël, l’Italien a longtemps lutté contre le Covid-19; il s’est éteint dans la nuit, après de sérieuses complications pulmonaires, un mois après avoir célébré son 60e anniversaire.

Fidèle à la classe des huitièmes de litre, Gresini avait gagné deux titres mondiaux (1985 et 1987), avant d’adouber, début 1990, un certain Loris Capirossi. Trois fois vice-champion du monde, il allait mettre un terme à sa carrière de pilote fin 1994.

Trois ans plus tard, il créait sa propre structure, avant d’avoir la douleur de perdre deux de ses pilotes en course, le Japonais Daijiro Kato, qu’il avait mené au titre 250 cm3 (2001), puis l’Italien Marco Simoncelli (MotoGP de Malaisie 2011).

Depuis plusieurs années, le Gresini Racing Team est engagé dans les trois catégories du championnat du monde, Moto3, Moto2 (un titre avec Antonio «Toni» Elias en 2010) et MotoGP, où sa structure est, jusqu’à la fin de l’année, prestataire de service pour Aprilia.

Il laisse une femme – Nadia – et quatre enfants, Luca, Lorenzo, Alice et Agnese.

Votre opinion