Statistiques - Le Covid et le Brexit biaisent les statistiques migratoires
Publié

StatistiquesLe Covid et le Brexit biaisent les statistiques migratoires

L’immigration est en hausse de 3,9% par rapport au premier semestre de l’année. L’émigration grimpe, elle, à 8,4%.

par
mem
Livret pour étrangers (permis C).

Livret pour étrangers (permis C).

20 minutes/Marvin Ancian

L’émigration est supérieure à 8,4% par rapport au premier semestre 2021. En effet, des ressortissants étrangers vivant en Suisse ont eu tendance à rentrer chez eux durant la dernière vague épidémique. Dans le même temps, l’immigration a progressé de 3,9%, informe le Secrétariat d’État aux migrations, dans un communiqué ce jeudi.

Néanmoins, le solde migratoire reste constant, à 26’008 personnes. À fin juin, quelque 2’128’812 étrangers résidaient en Suisse.

Recul des Européens

L’immigration en provenance de l’UE/AELE recule de 1627 personnes par rapport au premier semestre 2020 mais celle en provenance d’États tiers est en hausse de 3940 personnes.

Les flux migratoires sont faussés dans la mesure où le Royaume-Uni était comptabilisé jusqu’à fin décembre dernier, dans les ressortissants UE/AELE. Depuis janvier, il est considéré comme un État tiers.

Au total, 6457 personnes sont entrées en Suisse, afin d’y exercer une activité lucrative dans le cadre d’un séjour de courte durée ou d’un séjour durable.

Votre opinion