20.09.2020 à 19:47

GenèveLe Covid laisse des traces parmi les déchets du Léman

Plus de 250 personnes se sont mobilisées ce week-end pour nettoyer le lac Léman et les bords de la Versoix. La quantité de déchets récoltée a été supérieure aux années précédentes avec notamment un grand nombre de masques.

1 / 5
Les plongeurs ont retrouvé de nombreux déchets différents dans le lac Léman à Genève.

Les plongeurs ont retrouvé de nombreux déchets différents dans le lac Léman à Genève.

Keystone
Les habitants ont contribué à nettoyer le lac Léman ce week-end à Genève.

Les habitants ont contribué à nettoyer le lac Léman ce week-end à Genève.

Keystone
Un plan Covid avait été établi pour garantir la sécurité des participants au nettoyage de déchets ce week-end à Genève.

Un plan Covid avait été établi pour garantir la sécurité des participants au nettoyage de déchets ce week-end à Genève.

Keystone

Le Covid n’aura pas dissuadé des Genevois de venir aider ce week-end à nettoyer le lac Léman et les bords de la Versoix. Beaucoup de masques ont été retrouvés lors de deux actions séparées qui ont rassemblé plus de 250 personnes dans la région, plus de 1000 en Suisse.

En raison de la pandémie, les armées habituelles de bénévoles ont dû être réduites dans le cadre de la Journée mondiale du nettoyage d’ordures. Pour sa 28e édition, «Aqua Diving Nettoyage Annuel Du Lac» a limité le nombre de participants à 100 par journée, moitié de l’affluence de l’année dernière, auxquels se sont ajoutés une cinquantaine de membres de l’organisation.

Autre contrainte, il a fallu appliquer un plan Covid rigoureux. Beaucoup de gel hydroalcoolique pour désinfecter les bateaux de plongeurs et le matériel de la dizaine de personnes dévolues au dispositif coronavirus, en passant par des points d’eau, des tables numérotées, de la signalétique au sol et le traçage des participants.

Les efforts avant ce week-end ont «pris cinq fois plus de temps», a expliqué à Keystone-ATS la présidente Patty Moll. Si la plupart des bénévoles s’activent réellement, deux, venus plutôt pour un tour en bateau, ont dû être éconduits.

Beaucoup de masques Covid

Autre effet attendu de la pandémie, la fermeture des restaurants et des bars pendant le semi-confinement a abouti à des rassemblements près du lac. Avec les repérages, «on savait qu’il y avait beaucoup de déchets à cause du Covid», affirme Patty Moll.

Le nettoyage sur le week-end a confirmé ce diagnostic. Un total de 112 masques anti-Covid et un nombre de couverts «largement supérieur» à la situation habituelle ont été retrouvés, a dit dimanche le vice-président du comité, Léon Meynet.

De même que des grills, plus de 1’500 bouteilles ou canettes, cinq pneus, un casque moto, des ustensiles de cuisine, des plaques d’amiante, plus de 480 mégots ou encore 290 kilos de ferraille. Au total, le butin, dévoilé en présence du conseiller d’État Mauro Poggia, avoisine 1,2 tonne, contre 1,39 l’année dernière.

Mais les recherches ont été menées sur une seule rive au lieu des deux. «On peut dire que nous avons plus de déchets que l’année dernière», ajoute Léon Meynet. En revanche, pas de curiosités comme un coffre-fort ou des armes, parfois trouvées lors de ce nettoyage annuel.

Beaucoup de familles

Autre dispositif, des actions des SeaCleaners étaient également prévues samedi dans 150 pays et, pour la troisième édition, dans une trentaine de communes en Suisse avec au moins un millier de participants. À Zurich, plus de 200 personnes ont récolté environ 800 kilos de déchets et près de 53’000 mégots. À Berne, le résultat a atteint 80 kilos d’immondices et plus de 2300 mégots.

En raison de la pandémie, peu d’annonces avaient été lancées pour le dispositif le long de la Versoix, affirme le directeur de The SeaCleaners Swiss, Milan Despotovic. Malgré tout, plus de 50 personnes se sont déplacées. «Beaucoup sont venues en famille».

«Les parents sont plus assidus parce que les enfants les poussent», a également ajouté M. Despotovic. Des sites déjà équipés de toilettes et de gel hydroalcoolique avaient été choisis. Et «les gens sont très organisés», affirme aussi le directeur.

Le résultat à Versoix est «impressionnant», selon lui. Plus de 2’300 mégots, plus de 300 bouteilles ou canettes, environ 25 masques anti-Covid ou encore 150 kilos de déchets supplémentaires au total ont été ramassés.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!