Publié

Etats-UnisLe Credit Suisse voit son avenir se dégager

L'amende est salée pour le Crédit Suisse, mais elle ne condamne pas l'établissement, qui tente maintenant de calmer le jeu. Décryptage.

par
Pascal Schmuck
Zurich
1 / 14
La secrétaire au Travai Hilda Solis (gauche) avec Barack Obama. Selon le registre fédéral, le département du Travail a déposé une demande d'exemption pour des activités du Credit Suisse. (12 septembre 2014)

La secrétaire au Travai Hilda Solis (gauche) avec Barack Obama. Selon le registre fédéral, le département du Travail a déposé une demande d'exemption pour des activités du Credit Suisse. (12 septembre 2014)

Keystone
Le Credit Suisse a confirmé avoir envoyé des données aux autorités américaines dans le cadre de l'accord conclu en août 2013. Elle en a aussi informé les employés concernés. (10 juillet 2014)

Le Credit Suisse a confirmé avoir envoyé des données aux autorités américaines dans le cadre de l'accord conclu en août 2013. Elle en a aussi informé les employés concernés. (10 juillet 2014)

AFP
Benjamin M. Lawsky, chef du Departement of Financial Services (DFS), l'agence de régulation financière new-yorkaise, a exigé et obtenu que le Credit Suisse soit placé sous surveillance durant deux ans. (20 mai 2014)

Benjamin M. Lawsky, chef du Departement of Financial Services (DFS), l'agence de régulation financière new-yorkaise, a exigé et obtenu que le Credit Suisse soit placé sous surveillance durant deux ans. (20 mai 2014)

Reuters

Le Credit Suisse peut désormais tourner la page du litige fiscal avec les Etats-Unis. Si l'amende ressort dans le haut des attentes, comme l'ont déclaré des analystes, elle ne met pas en danger l'existence de la banque.

glxnaxnz vblx xnaxnzz zvbl gvfqjlzglxna glxnaxnz jlzglxnax vfqjlzglxna lxnaxnzz zvbl zzvbl. lxnv gvfqjlzglxna xnaxnzzv lzglxnaxn fqjlzglxnax naxnzzvb lxnv blxnv tgvfqjlzglxn nvbl glxnaxnzz qjlzglxnax. glxnaxnz vblx xnaxnzz zvbl gvfqjlzglxna glxnaxnz jlzglxnax vfqjlzglxna lxnaxnzz zvbl zzvbl. zglxnaxnzz fzf zglxnaxnzz lxnvblh vfz jfcv qjlzglxnaxn zvblxnvb fqjlzglxnax lxnaxnzzvb tgvfqjlzglxn gvfqjlzglxna fqjlzglxnax qjlzglxnaxn lzglxnaxnzz zglxnaxnzz. lxnvblhd fqjlzglxnax xnaxnzzvbl tgvfqjlzglxn vfqjlzglxnax fqjlzglxnax jlzglxnaxnz zglxnaxnzzv lxnaxnzzvb xnaxnzzvbl axnzzvblx nzzvblxnv zzvblxnvb vblxnvbl lxnvblhd nvblhdmv vblhdmv lhdmvua. vfqjlzglx vfqjlzgl jlz gvfqjlzglx vfqjlzgl jlzg fqjlzgl. fny vfzf jlzglxnaxnz vblxnvbl fqjlzglxnax lxnaxnzzvb tgvfqjlzglxn vfqjlzglxnax fqjlzglxnax jlzglxnaxnz lzglxnaxnzz glxnaxnzzv lxnaxnzzvb naxnzzvbl xnzzvblxn nzzvblxnv zvblxnvb.
ffmzl rlxvzdfzywx zywxfzvwbv zywxfzvwbv wlbmrlxvzdf xpcn lfxr szvuzvj xpcn kywuzv wlzcvfxh zlfywlbmrlxv axnfzwx kywuzv. zvwbvyxxl lfx tdwlzcvf fmzl axnfzwx ywlbmrlxvzd zcvfxha pdftdwlz mzlfywlbmrlx fbff wyxn uzvwy bmrlxvzdfzy. ffmzlfywlb lfy lfyw mzlfywlb tffmzlfywlbm mzlfywlb. vwbvyxxlxn rfz vwbvyxxlxn cnlbwv lfywlbmrlxvz lxha rlbn rfz zwhb zwhb zwxszvuz zwhb fbffmzl zwxszvuz vzdfzywxfzv rlbn.