Hockey sur glace: Le Danemark à la peine, la surprise autrichienne et le carton suédois
Actualisé

Hockey sur glaceLe Danemark à la peine, la surprise autrichienne et le carton suédois

Les Danois ont difficilement battu l’Italie aux Mondiaux en Finlande et, dans le groupe B, l’Autriche a surpris les Tchèques aux tirs aux buts. La Suède n’a eu acun problème face à la Grande-Bretagne 

par
Yves Desplands
Frederik Storm et les Danois ont souffert face aux Italiens (ici Dante Hannoun et Ivan Deluca).

Frederik Storm et les Danois ont souffert face aux Italiens (ici Dante Hannoun et Ivan Deluca).

AFP

Sèchement battu par la Suisse dimanche (0-6), le Danemark a eu toutes les peines du monde à venir à bout de l’Italie (2-1), mardi aux Mondiaux en Finlande.

Tout était pourtant bien parti pour les hommes de Heinz Ehlers, puisque son fils, Nikolaj a ouvert la marque dès le premier tiers-temps, à la 16e minute. Face à des Italiens battus deux fois depuis le début de la compétition, les Danois pensaient peut-être que l’affaire était faite.

Dominants (45 tirs à 14 sur l’ensemble du match), ils ont pourtant encaissé l’égalisation transalpine à la 39e, venue de la canne d’Alex Petan. Le Danemark a dû attendre la 42e minute et un but de Mathias Bau pour prendre un avantage définitif dans cette rencontre.

Deuxième défaite tchèque

Mais la surprise de l’après-midi est venue de Tampere où les Tchèques, déjà battus par la Suède, se sont inclinés aux tirs aux buts contre les Autrichiens (1-2 tab).

Les joueurs coachés par Kari Jalonen étaient bien partis en ouvrant la marque à la 18e minute par l’entremise du joueur de Rapperswil, Roman Cervenka.

Mais les Autrichiens, entraînés par Roger Bader, ont résisté, empêchant les Tchèques de prendre le large. Une attitude qui a été récompensée à 38 secondes de la sirène quand Brian Lebler a exploité un mauvais rebond devant la cage tchèque pour égaliser.

Après une prolongation vierge de but, les Autrichiens ont fait la différence grâce à leur gardien, Bernhard Starkbaum, qui a gardé sa cage à la perfection, et à Peter Schneider, qui a marqué le seul but de cette séance.

En soirée, dans ce groupe B, la Suède n'a fait qu'une bouchée de la Grande Bretagne (6-0). Les Suédois ont rapidement mis les choses au point puisque Rasmus Asplund a marqué le premier but après 13 secondes seulement. Tout était dit, ou presque à la fin de la première période avec les réussites de Joakim Nordstrom (8e), Anton Bengtsson (11e), Rasmus Dahlin (14e) et Asplund encore (20e).

Votre opinion