Publié

Qatar 2022La Tunisie a bien embêté le Danemark

Des Tunisiens à l’intensité folle ont tenu en échec les Danois (0-0), dans le groupe D du Mondial 2022 de football au Qatar. Ils auraient presque mérité mieux.

par
Robin Carrel
L’incroyable raté d’Andreas Cornelius.

L’incroyable raté d’Andreas Cornelius.

AFP

Décidément, le début de ce mardi de compétition mondiale a réservé son lot de surprises. Dans la foulée du succès fou de l'Arabie saoudite contre l'Argentine (2-1), la Tunisie a fait longuement douter le Danemark, dont on parlait volontiers, avant le tournoi, comme d'un potentiel outsider pour le titre planétaire. Les «Danish Dynamites» devront montrer autre chose pour assumer ce statut.

La climatisation fonctionnait pourtant dans l'Education City Stadium, mais les Danois ont plusieurs fois eu chaud, notamment sur l'action bien menée par Issam Jebali à la 43e minute. L'attaquant de 30 ans, qui évolue à l'Odense Boldklub au Danemark, a tenté une pichenette, seul devant Kasper Schmeichel. Le portier de Nice a réussi un petit miracle, en sortant le ballon du bout des doigts.

Les Aigles de Carthage ont imposé un maximum d'intensité à l'entame des deux périodes - avant de plier un brin les ailes ensuite - et ça a considérablement gêné les Scandinaves. Ces derniers ont failli s'en sortir sur deux occasions immenses en l'espace de deux minutes. Christian Eriksen a d'abord envoyé une frappe de 20 mètres, magnifiquement sortie par le gardien Aymen Dahmen (69e). Et quand ce dernier a été battu, la tête à un mètre du but du remplaçant, Andreas Cornelius, est allée mourir sur le poteau.

Les très nombreux supporters tunisiens qui ont fait le déplacement ont espéré jusqu’au bout un but qui aurait résonné jusqu’au pays. Mais c’est le Danemark qui a poussé sans succès dans les derniers instants, avec notamment un missile flottant de Jesper Lindstrøm, difficilement repoussé par le gardien (93e), puis un éventuel penalty. L’arbitre a été appelé pour aller voir la VAR, mais sans dicter une sanction suprême au bout des arrêts de jeu, qui aurait été très cruelle.

Ton opinion