Terrorisme: Le Danemark et l’Allemagne auraient déjoué un attentat islamiste
Publié

TerrorismeLe Danemark et l’Allemagne auraient déjoué un attentat islamiste

Un projet d’attentat terroriste visant soit le Danemark, soit l’Allemagne aurait été déjoué. L’attaque ne semblait toutefois pas imminente.

par
Hélène Krahenbuehl
Les enquêteurs danois pensent que ce projet visait soit le Danemark, soit l’Allemagne.

Les enquêteurs danois pensent que ce projet visait soit le Danemark, soit l’Allemagne.

AFP (illustration)

Les autorités danoises et allemandes ont estimé vendredi avoir déjoué un possible attentat islamiste après une série d’arrestations dans les deux pays, même si une attaque ne semblait pas imminente.

Les enquêteurs danois pensent que ce projet visait soit le Danemark, soit l’Allemagne, ont-ils indiqué vendredi lors d’une conférence de presse au siège des services de renseignement près de Copenhague.

Ingrédients pour une bombe

Des composants et des ingrédients pour fabriquer des explosifs, ainsi que des armes, ont été retrouvés lors des perquisitions mais sans être assemblés, suggérant qu’une attaque n’était pas imminente, a expliqué le chef des opérations du renseignement de la police danoise (PET), Flemming Dreyer.

«Nous avons trouvé les ingrédients nécessaires à la fabrication d’une bombe», a-t-il expliqué, ainsi qu’un fusil de chasse à lunette.

«Nous estimons qu’il n’y avait pas de menace immédiate, il n’y avait rien qui était assemblé ou mélangé. Mais nous ne sommes pas naïfs et nous n’excluons rien», a-t-il affirmé.

Attentat en Europe

Selon la justice allemande, trois frères syriens ont été arrêtés dans cette affaire, deux au Danemark et le troisième en Hesse, région du centre de l’Allemagne.

«Nos services de sécurité ont de nouveau évité un attentat terroriste islamiste», a affirmé vendredi le ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer, selon qui les trois frères interpellés «préparaient probablement un attentat en Europe».

Au total, treize arrestations ont eu lieu au Danemark lors d’une opération menée le week-end dernier dans la grande banlieue de Copenhague, avait annoncé le PET jeudi, confirmant également l’arrestation en Allemagne.

«L’opération a eu lieu à cause de soupçons de préparation d’une attaque terroriste motivée par l’islamisme militant», a confirmé le Service de renseignement vendredi matin.

Détention provisoire

Un drapeau de l’État islamique a été découvert lors des perquisitions, selon les autorités danoises. Au Danemark, sept personnes ont été placées en détention provisoire «pour avoir planifié une ou plusieurs attaques terroristes ou participé à une tentative d’acte terroriste».

Six autres personnes ont été placées en détention pour un motif encore non précisé. Selon la presse locale, il s’agit de huit hommes et cinq femmes. D’après le parquet de Saxe-Anhalt (est de l’Allemagne), les policiers ont été mis la semaine dernière sur la piste des trois frères après des commandes en janvier sur internet de produits chimiques pouvant entrer dans la composition d’un explosif. Les renseignements danois n’ont pas voulu faire de commentaire sur ce qui avait déclenché l’enquête.

Les trois hommes, âgés de 33, 36 et 40 ans, sont soupçonnés de préparer «un acte de violence grave mettant en danger l’État», selon le parquet allemand. Selon le ministère allemand de l’Intérieur, 17 attentats islamistes ont été évités en Allemagne depuis 2009.

(AFPE)

Votre opinion