Le danger d'avalanches se concentre sur le Bas-Valais

Publié

AvalanchesLe danger fort se concentre sur le Bas-Valais

Les précipitations de lundi et de mardi se concentrent sur la région du Bas-Valais, où le danger d’avalanches atteint le degré 4. Prudence, prudence…

par
Eric Felley
La carte des dangers d’avalanches en ce mardi 17 janvier. En rouge, degré 4. En orange, degré 3. En jaune degré 2.

La carte des dangers d’avalanches en ce mardi 17 janvier. En rouge, degré 4. En orange, degré 3. En jaune degré 2.

Institut pour l’étude de la neige et des avalanches

Les précipitations qui ont touché la Suisse depuis lundi ont touché principalement l’ouest du Bas-Valais. Selon le Bulletin de l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches, dans la partie la plus occidentale du Bas-Valais il est tombé entre 15 et 30 centimètres de neige fraîche au-dessus de 1000 mètres. Dans l’ouest du Jura, les Alpes vaudoises et fribourgeoises, dans l’ouest de l’Oberland bernois et le nord du Haut-Valais les précipitations vont de 10 à 20 cm.

Prudence et retenue

Ce sont dans ces régions que le danger d’avalanches est le plus marqué. Pour la région du Bas-Valais, le degré 4 (fort) implique une grande prudence: «En cours de journée les accumulations de neige soufflée se développent encore avec la neige fraîche et le vent, note le bulletin. La neige fraîche et en particulier les accumulations de neige soufflée souvent grandes sont fragiles. Des amateurs de sports d’hiver même seuls peuvent très facilement déclencher des avalanches, pouvant atteindre une grande taille. Les randonnées et descentes hors-piste demandent prudence et retenue».

Encore 10 à 20 cm

Notons que dans cette région, il est encore attendu des précipitations de 10 à 20 cm supplémentaires d’ici à mercredi. Certaines liaisons sont fermées au trafic: le col des Montets entre Martigny et Chamonix, la route Orsières – Soulalex et la route Les Valettes – Champex. La police cantonale valaisanne annonce que les chaînes sont obligatoires (sauf pour les 4X4) sur la route qui va du Châble à Verbier et celle de Leytron à Ovronnaz.

Pour les Alpes vaudoises, fribourgeoises et l’Oberland bernois, le danger est de degré 3 (marqué). Le bulletin met en garde les amateurs de sports d’hiver qui peuvent déclencher seuls des avalanches, sans compter que des coulées spontanées sont possibles, mais probablement rares. Le danger est marqué sur les pentes exposées au nord au-dessus d’environ 2400 m et sur les pentes exposées au sud au-dessus d’environ 2800 m.

Ton opinion

3 commentaires