France: Le déficit atteint 76,1 milliards en 2018
Publié

FranceLe déficit atteint 76,1 milliards en 2018

Le déficit budgétaire de l'Etat est en amélioration de près de 4 milliards d'euros par rapport aux 80 milliards prévus.

Le président français Emmanuel Macron peut se targuer d'un déficit budgétaire en baisse.

Le président français Emmanuel Macron peut se targuer d'un déficit budgétaire en baisse.

AFP

Le déficit budgétaire français a atteint 76,1 milliards d'euros en 2018 (soit quelque 85,7 milliards de francs), moins que le niveau prévu par le gouvernement dans son budget, mais supérieur de 8,3 milliards à celui de 2017, a indiqué mardi Bercy sur des bases provisoires.

Le déficit budgétaire de l'Etat est en amélioration de près de 4 milliards d'euros par rapport aux 80 milliards prévus «par la loi de finances rectificative présentée en novembre 2018», a indiqué Bercy dans un communiqué. L'an dernier, il était de 67,8 milliards.

Selon le ministère, ce chiffre pourrait permettre au déficit public, qui intègre les comptes des collectivités locales et ceux de la sécurité sociale, d'atteindre le cap des 2,6% du produit intérieur brut (PIB) initialement prévu par le gouvernement.

«Meilleur rendement»

L'exécutif avait revu cette prévision à la hausse mi-décembre, à 2,7%, en raison notamment du ralentissement de la croissance. Le chiffre définitif du déficit public, surveillé de près notamment par la Commission européenne, sera publié début avril par l'Insee.

D'après Bercy, l'amélioration constatée l'an dernier au niveau du budget de l'Etat «provient d'un rendement meilleur qu'espéré des recettes fiscales», qui gagnent 2,1 milliards d'euros par rapport au budget, a souligné le ministère de l'Action et des comptes publics.

«Il n'y a pas de cagnotte»

Bercy a précisé que l'impôt sur les sociétés a rapporté 1,7 milliard de plus que prévu après l'encaissement du «cinquième acompte versé le 15 décembre par les entreprises». «Ce sont à peu près quatre milliards de bonnes nouvelles, c'est-à-dire de dépenses que nous n'avons pas faites et de recettes qui sont rentrées», s'est réjoui le ministre Gérald Darmanin sur Radio Classique.

«Il n'y a pas de cagnotte, lorsque vous avez 2.200 milliards d'euros de dettes, il n'y a pas cagnotte, soyons raisonnables», a-t-il toutefois noté.

Pour sa part, l'Insee a donné les chiffres de novembre: le déficit budgétaire s'est détérioré à 95,6 milliards contre 84,7 milliards à fin novembre 2017.

(ats)

Votre opinion