04.02.2013 à 06:17

SantéLe dépistage nous rend malades

Un médecin s’insurge contre l’excès d’examens et de traitements préventifs. Néfastes et coûteux.

par
Pascale Bieri
La prévention et la course au risque zéro ont fait exploser le nombre de malades, ces dernières années.

La prévention et la course au risque zéro ont fait exploser le nombre de malades, ces dernières années.

Thierry Zoccolan, AFP

Cancer, hypertension, excès de cholestérol… La médecine permet de dépister de plus en plus tôt – voire avant qu’elles n’apparaissent – de nombreuses maladies. Une bonne chose? Pas forcément, selon un nombre croissant de médecins, dont le Dr Sauveur Boukris. «Aujourd’hui, tout bien portant est quelqu’un qui n’a pas eu de dépistage», ironise ce généraliste, enseignant à l’Université Diderot, à Paris. Il dénonce la surmédicalisation, le surdiagnostic et le surtraitement dans un ouvrage au nom sans équivoque, «La fabrique de malades»*.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!