Football: Le derby du Rhône a été «transféré» sur les hauteurs

Publié

FootballLe derby du Rhône a été «transféré» sur les hauteurs

Sion et Servette se retrouveront ce samedi, à Lens (16h) pour des retrouvailles en altitude très attendues. Au menu des 75 ans du club local, grillades et raclettes dans une ambiance espérée bon enfant.

par
Nicolas Jacquier
Le 22 mai dernier, Sion et Servette s’étaient quittés bons amis, sur le score de 3-3. On reconnaît ici Itaitinga (au centre), à la lutte avec Ricardo Alves.

Le 22 mai dernier, Sion et Servette s’étaient quittés bons amis, sur le score de 3-3. On reconnaît ici Itaitinga (au centre), à la lutte avec Ricardo Alves.

Pascal Muller/freshfocus

Depuis le début de la semaine, Sion et Servette n’ont jamais été aussi proches. Les deux rivaux ont l’un et l’autre choisi d’investir le Haut-Plateau pour leur préparation estivale. Alors que le club valaisan séjournait déjà à Crans depuis le 15 juin, le visiteur «grenat» l’y a rejoint ce mardi…

Avant de se retrouver opposés ce samedi sur la pelouse du Christ-Roi à Lens à l’enseigne du premier derby du Rhône de la saison 2022-2023, les deux meilleurs «ennemis» du monde n’ont fait que se croiser jusque-là.  «Alors que Servette s’est entraîné durant toute la semaine sur le terrain de Bluche, Sion était pendant ce temps sur celui de Lens», détaille Walter Loser. Directeur des Crans-Montana Football Camps, l’homme est l’organisateur du match avec MCI Sport.

Près de 500 spectateurs sont attendus samedi après-midi. Mettant les petits plats dans les grands, les responsables du club local (4e ligue), qui fête par la même occasion ses 75 ans, ont prévu grillades et autres raclettes pour sustenter les spectateurs.

Sécurité «assurée»

Comme il se doit compte tenu du contexte et de l’animosité historique existant entre les deux clubs, l’importante question de la sécurité a fait l’objet de plusieurs réunions, notamment avec la cellule anti-hooligans de la police cantonale valaisanne. Rien d’inquiétant n’a toutefois été signalé. «On a un dispositif de sécurité au cas où, précise simplement Walter Loser. Mais tout se passera bien, dans une ambiance bon enfant.» Sur les réseaux sociaux, le flyer du match mentionne d’ailleurs la «possibilité de venir en famille, sécurité assurée».

Le magnifique terrain du Christ-Roi, à Lens, servira de décor aux retrouvailles entre Sion et Servette. 

Le magnifique terrain du Christ-Roi, à Lens, servira de décor aux retrouvailles entre Sion et Servette. 

DR

Cinq semaines après l’incroyable dénouement de Tourbillon (match nul 3-3) qui avait permis au club valaisan de valider son maintien et avant de se retrouver le 30 juillet à Sion pour le compte de la 3e journée du championnat, les deux représentants romands de Super League chercheront à se rassurer. Pour le public, ce sera aussi la possibilité de découvrir quelques nouvelles têtes – celles de Lavanchy, Poha et Chouaref à Sion, tandis que Servette se présentera avec Pflücke et Diba, ses deux premières recrues du mercato estival.   

Les matches amicaux du week-end

Samedi 25 juin

15 h 30 Thoune - Saint-Gall (à Heimberg)

16 h 00 Sion - Servette (à Lens), Greuther Furth (D2/All) - FC Bâle (à Dürnbach), Altach (Aut) - FC Lucerne (à Tschagguns)

17 h 30 Lausanne - SLO (à Saint-Prex)

19 h 00 Aarau - Kriens (PL)

Dimanche

14 h 00 FC Pfäffikon (3e ligue) - Winterthour (à Pfäffikon)

16 h 00 Yverdon - Dynamo Kiev


Ton opinion