Hockey sur glace - Le derby Lausanne-GE Servette fera-t-il le plein?
Publié

Hockey sur glaceLe derby Lausanne-GE Servette fera-t-il le plein?

Alors que les matches de National League enregistrent une baisse de fréquentation par rapport à la saison 19-20, les affiches clinquantes, tel le derby lémanique de vendredi, échapperont-elles au phénomène?

par
Sport-Center
Combien de fans de GE Servette y aura-t-il à la Vaudoise aréna vendredi?

Combien de fans de GE Servette y aura-t-il à la Vaudoise aréna vendredi?

freshfocus

Programmé vendredi à 19h45, le derby lémanique de National League entre le Lausanne HC et GE Servette n’est pas uniquement captivant dans ses prismes sportifs et émotionnels.

Il l’est aussi sous un aspect qui aurait semblé banal il y a deux ans: l’affluence.

Il y a 24 mois, en effet, alors que le club vaudois prenait possession de son nouvel écrin, la question était différente et tombait sous le sens: «T’as réussi à avoir un billet?»

Trois «guichets fermés» en 19-20

Lors de la saison 2019-2020, les Lions et les Aigles s’étaient défiés à trois reprises à la Vaudoise aréna. À chaque fois - les 24 septembre, 23 novembre et 20 décembre -, les 9600 sièges avaient trouvé acquéreurs.

Depuis le début de la campagne 2021-2022, où il est indispensable d’être en possession d’un pass sanitaire pour franchir les tourniquets, la National League est confrontée à une baisse sensible du nombre de spectateurs. En moyenne, en regard des fréquentations d’avant pandémie la chute frise les 30%.

À la Ligue, l’heure n’est pas à la panique. On martèle que les trois coups, en cette saison olympique, ont été frappés plus tôt que d’ordinaire.

Certes.

Mais lors du précédent exercice olympique, on avait aussi joué au hockey dès la deuxième semaine de septembre. Et les stades étaient pleins, ou presque.

Une comparaison est particulièrement éloquente.

Comparaison éloquente

Le 9 septembre 2017, à cinq mois des JO de PyeongChang, le derby Berne-FR Gottéron s’était disputé devant 17’031 spectateurs.


Le 7 septembre 2021, à cinq mois des JO de Pékin, la même affiche n’a attiré que 12’700 fans à la PostFinance Arena.

La question est désormais de savoir si les clubs, qui ne peuvent accueillir que des spectateurs vaccinés, guéris du virus ou en possession d’un test négatif, vont devoir composer avec cette baisse sur une longue durée. Et donc, fatalement, rencontrer des problèmes pour équilibrer leur budget.

Ou si, comme ce fut le cas samedi dernier à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle Valascia lors du duel Ambri-FR Gottéron, pouvoir relancer une dynamique grâce à matches événements, tels qu’un derby lémanique entre Lausanne et GE Servette.

Votre opinion