Football - Le derby lémanique reste une affaire lausannoise
Publié

FootballLe derby lémanique reste une affaire lausannoise

Brillant vainqueur (4-1) de Servette pour la troisième fois de la saison, le Lausanne-Sport se relance dans l’optique d’une qualification européenne.

par
André Boschetti
(Genève)
Bolingi est entré dans la défense genevoise comme dans du beurre.

Bolingi est entré dans la défense genevoise comme dans du beurre.

Eric-Lafargue

Cette saison 2020-2021 est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire du Lausanne-Sport. Du moins pour ce qui concerne ces derbies lémaniques qui avaient l’habitude de régulièrement tourner en faveur du Servette FC. Mercredi, au Stade de Genève, le néo-promu vaudois n’a pas fait de détails pour s’adjuger le plus logiquement du monde son troisième duel de la saison. Au final, les Genevois ne pourront donc se consoler que grâce au point remporté lors de la première confrontation dans cette même enceinte, en janvier.

La perspective de quasiment assurer sa qualification pour la prochaine Conference League en cas de succès n’a pas suffi à transcender Servette. Éliminé par Saint-Gall en Coupe il y a une semaine, puis sèchement battu à Lucerne dimanche, les Genevois ont concédé, presque sans broncher, une troisième défaite consécutive qui n’hypothèque toutefois pas leurs chances de participer à une deuxième campagne européenne consécutive. Mais pour cela, il leur faudra offrir un tout autre visage, dimanche à Vaduz, face à un adversaire qui jouera, lui, une bonne partie de son maintien en Super League.

Souvent à la peine lorsqu’il évolue loin de la Tuilière, le LS a su saisir sa dernière possibilité de lutter jusqu’au bout pour une place en Europe en livrant l’une de ses meilleures prestations de la saison à l’extérieur. Pour cela, les Vaudois avaient cette fois mis leur réveil à l’heure. Emmenés par un Lucas Da Cunha au sommet de son art, ils ont profité de leur première offensive dangereuse pour prendre les devants. Sur un corner parfaitement tiré par Kukuruzovic, Bolingi, oublié par la défense genevoise, prouvait une nouvelle fois la qualité de son jeu de tête (11e).

Face à un Servette apathique, une bonne frappe de Da Cunha passait au-dessus de la transversale cinq minutes plus tard. Déchaîné, le Français en prêt de Nice allait faire ensuite étalage de toute l’étendue de son talent. Après avoir récupéré un ballon des pieds de Cognat au milieu du terrain, il accélérait avant de réussir le parfait «une-deux» avec Guessand. A une quarantaine de mètres des buts genevois, le No 10 lausannois prenait de vitesse toute la défense genevoise pour tromper en finesse Frick (19e).

Mené de deux longueurs, Servette réagissait enfin pour très vite réduire la marque grâce à Kyei, bien servi par Stevanovic (28e). Un éclair de courte durée puisque, sept minutes plus tard, une superbe action collective initiée par Da Cunha trouvait Boranijasevic sur le côté droit. Le Serbe avait ensuite tout le temps de déposer le ballon sur le pied de Bolingi.

Vexé, Servette répliquait par Schalk dont la reprise de la tête, sur un renvoi de Diaw, frôlait la transversale. Mais la dernière occasion d’une première mi-temps très agréable à suivre était encore lausannoise. Le tir de Kukuruzovic était repoussé par le poteau droit de Frick (45e).

Comme on pouvait s’y attendre, la rencontre était moins animée après la pause. Servette tentait bien de prendre le jeu à son compte et d’inquiéter Mory Diaw, mais il n’y parvenait que très rarement. Si l’on excepte une jolie déviation de la tête signée Kyei (54e) et une percée solitaire de Cognat (69e), le gardien lausannois vivait une seconde mi-temps plutôt tranquille.

Même l’introduction simultanée de Kone et Imeri ne changeait rien à l’incapacité genevoise à contourner une défense adverse très concentrée et bien articulée autour de Jenz. Une tâche d’autant plus compliquée que Servette se retrouvait à dix pour les vingt dernières minutes suite à l’exclusion de Sasso pour un deuxième carton jaune. Un avantage numérique dont Brazao a profité pour saler un peu plus l’addition d’une frappe du pied droit (78e). Peu avant que Kone ne soit à son tour exclu pour une vilaine faute sur Tsoungui (83e).

Servette - Lausanne-Sport 1-4 (1-3)

Stade de Genève. 100 spectateurs. Arbitre: M. Cibelli.

Buts: 11e Bolingi 0-1, 19e Da Cunha 0-2, 28e Kyei 1-2, 35e Bolingi 1-3, 78e Brazao 1-4.

Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Séverin, Clichy; Ondoua (46e Sasso); Cognat (80e Cespedes), Valls; Stevanovic (80e Fofana), Kyei (63e Kone), Schalk (63e Imeri).

LS: Diaw; Loosli, Jenz, Tsoungui; Boranijasevic, Kukuruzovic, Barès (75e Cueni), Suzuki (80e Schmidt); Da Cunha (60e Brazao); Bolingi (60e Mahou), Guessand. (75e Zekhnini).

Notes: Servette sans Antunes ni Henchoz (blessés). LS sans Puertas (suspendu), Nanizayamo, Monteiro, Flo, Turkes, Geissmann ni Zohouri (blessés). Avertissements: 14e Jenz, 51e Sasso, 93e Imeri, 94e Tsoungui. Expulsions: 70e Sasso (deuxième avertissement) et 83e Kone (exclusion directe).

Votre opinion