Actualisé

VoileLe dernier du Vendée Globe ne mange plus à sa faim

Sébastien Destremau, lanterne rouge de la compétition autour du monde, n'a plus assez de vivres pour finir la course. Il s'est mis à la pêche.

par
Mathieu Roduit

Quand vous partez pour le Vendée Globe, autant être prévoyants. Sébastien Destremau, actuel dernier de l'épreuve, n'a visiblement pas bien calculé son coup.

Le skipper français avait des réserves de nourriture jusqu'au 4 mars. Or, il a du se faire une raison : il ne terminera pas la course avant une semaine au moins. Après une inondation d'une partie de son stock, les vivres commencent à manquer sur son voilier.

«Mais je ne suis pas mort de faim, a-t-il tenu à rassurer sur Franceinfo. C'est juste pénible».

Heureusement, Sébastien Destremau a plus d'un tour dans sa besace. Le Français s'est mis... à la pêche pour se nourrir. Au régime, le navigateur a déjà perdu du poids.

Malgré la perte d'une voile et une panne de démarreur, il ne désespère pas de terminer son tour du monde.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!