Le dernier passager du taxi pour Tobrouk est mort
Publié

CinémaLe dernier passager du taxi pour Tobrouk est mort

L’Allemand Hardy Krüger, qui a joué aussi dans «Hatari», «Un pont trop loin» ou «Barry Lyndon» s’est éteint à 93 ans en Californie.

par
Michel Pralong
German Cobos, Lino Ventura, Hardy Kruger, Maurice Biraud et Charles Aznavour (de gauche à droite) étaient les cinq embarqués dans le film de Denys de la Patellière,

German Cobos, Lino Ventura, Hardy Kruger, Maurice Biraud et Charles Aznavour (de gauche à droite) étaient les cinq embarqués dans le film de Denys de la Patellière,

Gaumont

Sur les cinq occupants du véhicule du «Taxi pour Tobrouk», Hardy Krüger était l’ennemi, le soldat allemand capturé. Mais c’était également le dernier acteur survivant de cet incroyable casting qui réunissait Lino Ventura, Charles Aznavour, Maurice Biraud et German Cobos. Il s’en est finalement allé lui aussi mercredi 19 janvier à 93 ans, en Californie.

Hardy Krüger ne devait pas trop composer pour jouer les soldats allemands, puisqu’il en fut un. Né à Berlin en 1928, il intègre les jeunesses hitlériennes à 13 ans et est recruté pour un film de propagande en raison de son physique parfait de jeune aryen. Il ne fera pas l’acteur longtemps car il est enrôlé dans une division SS, qu’il finira par déserter. Même s’il joua souvent par la suite les Allemands de service, voire les militaires allemands, Hardy Krüger avait son passé en horreur et il a donné des conférences pour combattre l’extrême droite et l’antisémitisme.

Une maison en Afrique

Après la guerre, il renoue avec le métier d’acteur en Allemagne avant d’être engagé en 1957 pour tourner en Angleterre «L’évadé du camp 1». Parlant allemand, anglais mais aussi français, il est ainsi choisi pour jouer dans «Un taxi pour Tobrouk» en 1960. Il se fera connaître également aux États-Unis en apparaissant aux côtés de John Wayne dans «Hatari!» en 1962. Tombé amoureux de l’Afrique lors du tournage, il s’achète une propriété au pied du Kilimandjaro, en Tanzanie.

Il alterne les films français comme «Les dimanches de Ville d’Avray» en 1962 et les films américains au casting prestigieux comme «Le vol du Phénix» en 1965 avec James Stewart et Richard Attenborough. En 1967 il est aux côtés de Mireille Darc dans «La grande sauterelle». Il est le capitaine Potzdorf en 1975 dans le chef-d’œuvre de Stanley Kubrick «Barry Lyndon», un officier allemand dans «Un pont trop loin» en 1977 mais un mercenaire sud-africain dans «Les oies sauvages» en 1978 aux côtés de Roger Moore et Richard Burton.

On le retrouve également aux côtés de Sean Connery en 1982 dans «Meurtres en direct» et l’un de ses derniers rôles est celui… du maréchal Rommel à la fin des années 1980 dans une mini-série, «Les orages de la guerre».

Hardy Krüger en 2008 avec son épouse Anita Krueger, Katrin Fehringer et son fils Hardy Krueger Jr qui est également acteur.

Hardy Krüger en 2008 avec son épouse Anita Krueger, Katrin Fehringer et son fils Hardy Krueger Jr qui est également acteur.

Getty Images

Votre opinion

2 commentaires