Publié

CombatsLe dernier rempart contre le califat

Les Peshmergas se préparent à la bataille de Mossoul. Sur le front kurde, l’enthousiasme ne saute pas aux yeux. Reportage de nos envoyés spéciaux en Irak.

par
nos envoyés spéciaux en Irak. Texte: Cléa Favre. Photos: Yvain Genevay

Route de Mossoul. A 30 kilomètres de la deuxième ville d’Irak encore aux mains de l’Etat islamique, c’est le dernier checkpoint tenu par les Peshmergas, les combattants kurdes. Casques et gilets pare-balles, ceux-ci ont l’air moins détendus que leurs camarades plus éloignés du front. D’ailleurs, on ne passe pas comme ça. Quasi aucun civil ne franchit ce barrage. Les hommes parlementent, passent des coups de téléphone, font patienter dans leur baraquement, proposent de l’eau fraîche, plaisantent gentiment au sujet de l’aviation suisse, et demandent si nous avons fini de creuser notre fameux tunnel. Dix minutes plus tard, la voiture peut entrer dans la zone militaire.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!