États-Unis: Le désinfectant pour les mains doit être plus amer
Actualisé

États-UnisLe désinfectant pour les mains doit être plus amer

Les fabricants de désinfectants sont priés de les rendre mauvais pour que plus personne n’en avale.

par
lematin.ch
Aux États-Unis, les ingestions de désinfectant par des enfants a fortement augmenté en mars dernier.

Aux États-Unis, les ingestions de désinfectant par des enfants a fortement augmenté en mars dernier.

iStock

La FDA, l’administration américaine en charge des denrées alimentaires et des médicaments, a tiré lundi officiellement la sonnette d'alarme: trop de gens avalent du désinfectant pour les mains. Pour contrer ce phénomène la Food and Drug Administration propose de rendre ces solutions moins attrayantes et plus amères.

Selon la FDA, rapporte Reuters, le nombre d'appels aux centres anti-poison américain a augmenté de 79% en mars 2020 par rapport à mars 2019. Et la majorité des cas concernaient une exposition accidentelles d’enfants de moins de 5 ans.

Goût d’alcool

L’origine du problème? Pour répondre à l’urgence sanitaire, quelque 1500 entreprises ont été autorisées à produire des solutions hydroalcooliques aux États-Unis. Mais ces nouveaux produits ne sont parfois pas dénaturés – ils ont donc un goût d’alcool. Ou manquent d’étiquetages de mise en garde. La FDA prie donc de créer des désinfectants «désagréables» et «plus amers».

Côté étiquetage elle plaide pour que les désinfectants contiennent des avertissements comme «garder le produit hors de portée des enfants» ou le numéro de téléphone d’un centre anti-poison.

La FDA a encore souligné que comme tout produit destiné à un usage externe, les désinfectants pour les mains «ne sont pas destinés à être ingérés, inhalés ou injectés par intraveineuse». Et de rappeler qu’une ingestion même modeste de ces produits peut potentiellement être mortelle chez les jeunes enfants.

R.M.

Votre opinion