Publié

ThaïlandeLe DFAE invite les touristes à respecter le couvre-feu

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a invité jeudi les voyageurs suisses à la prudence en Thaïlande après la prise du pouvoir de l'armée.

1 / 101
L'ancien président déchu de Thaïlande a créé, depuis son exil à l'étranger, un groupe d'opposition à la junte miliaire en place depuis son coup d'Etat fin mai. (24 juin 2014)

L'ancien président déchu de Thaïlande a créé, depuis son exil à l'étranger, un groupe d'opposition à la junte miliaire en place depuis son coup d'Etat fin mai. (24 juin 2014)

Keystone
La police récompensera les gens qui prennent en photo les manifestants qui se livrent à toute action antijunte. (23 juin 2014)

La police récompensera les gens qui prennent en photo les manifestants qui se livrent à toute action antijunte. (23 juin 2014)

Keystone
Signe des restrictions de liberté depuis le coup d'Etat du 22 mai; un jeune homme a été interpellé dimanche pour avoir lu le livre «1984» de George Orwell devant un centre commercial de Bangkok. (23 juin 2014)

Signe des restrictions de liberté depuis le coup d'Etat du 22 mai; un jeune homme a été interpellé dimanche pour avoir lu le livre «1984» de George Orwell devant un centre commercial de Bangkok. (23 juin 2014)

Keystone

Le Département fédéral demande aux touristes de «respecter eux aussi les instructions données par les forces de sécurité thaïlandaises».

«Il est difficile pour le moment de prévoir quelles conséquences ces événements auront concrètement pour les voyageurs», écrit le DFAE sur sa page de conseils aux voyageurs, actualisée à la suite du coup d'Etat de jeudi.

Un couvre-feu et une interdiction de rassemblement de plus de 5 personnes font partie des directives promulguées par l'armée. «Quiconque violant cette (dernière) interdiction risquera un an de prison, 10'000 bahts d'amende (270 francs), ou les deux», a annoncé un porte-parole de l'armée à la télévision nationale.

7900 ressortissants suisses

Des manifestations, des attaques et des affrontements violents dans tout le pays sont à prévoir, surtout dans la région de Bangkok, souligne le DFAE. Les autorités suisses conseillent en outre aux voyageurs ayant prévu de se rendre en Thaïlande de s'informer sur l'évolution de la situation.

Quelque 7900 ressortissants suisses sont immatriculés auprès de l'ambassade de Suisse à Bangkok, selon le DFAE.

(ats)

Ton opinion