Publié

GrisonsLe diocèse de Coire reste sans évêque

Les trois noms proposés par le pape pour trouver un successeur à l’évêque Vitus Huonder ont été refusés par la majorité des chanoines.

1 / 1
Depuis des décennies, le diocèse de Coire est tiraillé par des conflits entre milieux conservateurs et progressistes.

Depuis des décennies, le diocèse de Coire est tiraillé par des conflits entre milieux conservateurs et progressistes.

KEYSTONE

L’évêque de Coire n’a toujours pas de successeur désigné un an et demi après son départ. Les 22 chanoines du diocèse se sont réunis lundi à Coire pour élire un nouvel évêque, mais sans résultat.

La liste de trois noms proposée par le pape n’a pas été acceptée. Elle a été rejetée par la majorité, ont indiqué lundi les portails d’informations kath.ch et tagesanzeiger.ch. Le pape doit maintenant présenter une nouvelle liste ou nommer lui-même l’évêque.

Cette information n’a pas été officiellement confirmée. Aux questions de l’agence Keystone-ATS en rapport avec l’élection de l’évêque de Coire, le porte-parole de l’évêque, Giuseppe Gracia, a répondu avec un bref «sans commentaire».

Liste de trois noms

Les 22 chanoines peuvent en principe élire l’évêque sur la base d’une liste de trois noms proposés par le Vatican. Si l’élu se déclare disponible pour le poste, l’élection doit alors être confirmée par le pape François. Le droit de vote autrefois libre du chapitre de la cathédrale de Coire a été restreint en 1948 dans le décret papal «Etsi salva».

Vitus Huonder a quitté sa fonction d’évêque de Coire en mai 2019, après avoir été douze ans en poste. Une solution transitoire a été trouvée en attendant de désigner le nouvel évêque. Le pape a nommé le Haut-Valaisan Peter Bürcher évêque de Coire ad interim. Ce dernier partait de l’idée que son mandat ne durerait que quelques mois.

Depuis des décennies, le diocèse de Coire est tiraillé par des conflits entre milieux conservateurs et progressistes. Le calme n’est pas revenu durant la transition. La décision de Peter Bürcher en mars d’éjecter le vicaire général Martin Kopp pour absence de loyauté témoigne des conflits internes.

Pétition

Martin Kopp s’était exprimé ouvertement au sujet de la succession de Vitus Huonder. Il a ainsi violé une règle interne. Quelque 3900 personnes ont par la suite remis une pétition pour s’opposer à cette destitution.

Le diocèse de Coire est l’un des six diocèses de l’Eglise catholique en Suisse. Il couvre les cantons des Grisons, de Schwyz, Uri, Glaris, Obwald, Nidwald et Zurich.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!