Publié

Marché du travailLe directeur de l'Union patronale sur le départ

L'Union patronale suisse (UPS) va devoir se chercher un nouveau directeur pour succéder à Thomas Daum qui s'en ira l'an prochain.

Thomas Daum est depuis 2006 directeur de l'organisation faîtière des associations patronales suisses.

Thomas Daum est depuis 2006 directeur de l'organisation faîtière des associations patronales suisses.

Keystone

L'actuel titulaire du poste, Thomas Daum, se retirera l'an prochain, à l'âge de 65 ans. Mais il n'entend pas arrêter de travailler, a-t-il déclaré samedi à la radio alémanique DRS.

Les seniors au travail

A ses yeux, il est absolument nécessaire que les employés ne prennent leur retraite qu'à partir de 67 ans. «Nous ne pouvons pas nous permettre autre chose», a-t-il souligné en référence à l'évolution démographique de la Suisse. Deux «réservoirs» sont à disposition pour combler les vides dans le marché du travail: «les femmes et les collaborateurs les plus âgés», a expliqué M. Daum. Pour le directeur de l'UPS, les entreprises doivent apporter leur contribution et garder leurs employés âgés. M. Daum veut sortir du cliché selon lequel les seniors sont moins performants. «Ils sont simplement performants dans des domaines différents», a-t-il martelé. Par ailleurs, les employés doivent se faire à l'idée que les salaires n'affichent pas simplement une courbe à la hausse durant toute la vie.

L'UPS compte actuellement 35 associations de branches, 40 associations régionales et certaines entreprises individuelles - avec au total 100'000 membres. M. Daum était auparavant directeur de Swissmem, l'association faîtière de la branche des machines. Il n'a pas donné de précision sur son avenir.

(ats)

Votre opinion