Colombie: Le directeur de la compagnie aérienne arrêté
Publié

ColombieLe directeur de la compagnie aérienne arrêté

Un avion de Lamia, firme bolivienne, s'était écrasé fin novembre avec 77 personnes à bord.

1 / 24
Une partie de l'équipage n'avait pas l'autorisation de voler, a révélé l'un des avocats des parties. L'avion qui s'est écrasé, fin novembre, avait manqué de carburant. (Mercredi 11 novembre 2017)

Une partie de l'équipage n'avait pas l'autorisation de voler, a révélé l'un des avocats des parties. L'avion qui s'est écrasé, fin novembre, avait manqué de carburant. (Mercredi 11 novembre 2017)

Une rapport d'enquête préliminaire confirme la panne sèche et montre que les pilotes étaient conscients qu'ils allaient manquer de carburant mais qu'ils n'ont pas réagi à temps. Tout facteur technique est écarté dans cet accident, qui a fait 71 morts. (26 décembre 2016 - image d'archives)

Une rapport d'enquête préliminaire confirme la panne sèche et montre que les pilotes étaient conscients qu'ils allaient manquer de carburant mais qu'ils n'ont pas réagi à temps. Tout facteur technique est écarté dans cet accident, qui a fait 71 morts. (26 décembre 2016 - image d'archives)

AP, Keystone
La petite ville brésilienne de Chapeco a reçu samedi les dépouilles des victimes du crash aérien. (Samedi 3 décembre 2016)

La petite ville brésilienne de Chapeco a reçu samedi les dépouilles des victimes du crash aérien. (Samedi 3 décembre 2016)

Les autorités boliviennes ont arrêté le directeur de la compagnie aérienne, à laquelle appartenait l'avion qui s'est écrasé en Colombie, tuant 71 personnes dont presque toute l'équipe de Chapecoense.

Gustavo Vargas, directeur de Lamia, une compagnie charter bolivienne, a été arrêté et amené dans les bureaux du parquet général du département de Santa Cruz, dans l'est de la Bolivie, où se trouve le siège de la firme.

«Un mandat d'arrêt a été émis contre le directeur de cette compagnie», a déclaré à la presse le procureur Ivan Quintanilla, membre de la commission plurinationale qui est chargée de l'enquête sur l'accident.

Outre le directeur de Lamia, «la secrétaire et le chef mécanicien de la firme ont été arrêtés aux fins d'enquête», a ajouté le procureur.

Six survivants

L'avion de Lamia, un British Aerospace BA-146, s'est écrasé le 28 novembre dans les collines de la région de Medellin, en Colombie, avec 77 personnes à bord. Il n'y a eu que six survivants.

Parmi les 71 morts se trouve la quasi-totalité de Chapecoense, l'équipe de la petite ville brésilienne de Chapeco, qui se rendait en Colombie pour disputer la finale de la Copa Sudamericana, la deuxième plus importante compétition continentale d'Amérique latine.

Une commission de procureurs boliviens, brésiliens et colombiens a été constituée pour enquêter sur le crash, a annoncé le parquet général bolivien.

(ats)

Votre opinion