Publié

RussieLe directeur du métro de Moscou limogé après l'accident

Le maire de Moscou Sergueï Sobianine a annoncé mardi le renvoi du directeur du métro après le déraillement d'une de ses rames qui a fait 22 morts la semaine dernière.

1 / 10
Le directeur du métro de Moscou a été limogé après le déraillement d'une rame, qui a fait 22 morts (22 juillet 2014)

Le directeur du métro de Moscou a été limogé après le déraillement d'une rame, qui a fait 22 morts (22 juillet 2014)

AFP
Une rame de métro a déraillé à Moscou. On dénombre plusieurs morts et de nombreux blessés. (15 juillet 2014)

Une rame de métro a déraillé à Moscou. On dénombre plusieurs morts et de nombreux blessés. (15 juillet 2014)

Twitter, AFP
Une rame de métro a déraillé à Moscou. On dénombre plusieurs morts et de nombreux blessés. (15 juillet 2014)

Une rame de métro a déraillé à Moscou. On dénombre plusieurs morts et de nombreux blessés. (15 juillet 2014)

Twitter, AFP

«Le directeur du métropolitain Ivan Bessedine a été démis de ses fonctions», a déclaré le maire de Moscou Sergueï Sobianine. Il sera remplacé par Dmitri Pegov, jusque-là directeur du service des trains à grande vitesse chez RZD, la compagnie des chemins de fer russe.

Selon Sergueï Sobianine, Dmitri Pegov aura la tâche de «regagner la confiance des Moscovites dans le fonctionnement du métro, (...) et de prouver que le métro de Moscou est encore le plus sûr au monde».

«Ce qu'il s'est passé sur la ligne Arbatsko-Pokrovskaïa est une tragédie qui a effacé l'énorme travail qui a été accompli par le métro de Moscou ces dernières années», a poursuivi Sergueï Sobianine.

Le nouveau chef du métro a pour sa part indiqué qu'il vérifierait personnellement toutes les stations.

Vérifier les infrastructures et les procédés techniques

«Maintenant, la priorité est de vérifier les infrastructures et les procédés techniques qui sont actuellement utilisés. Avec le personnel du métro, il faudra inspecter toutes les stations, tous les tunnels», a-t-il lancé.

La capitale russe a été endeuillée la semaine dernière par la mort de 22 passagers après le déraillement d'une rame de métro. Sergueï Sobianine avait promis de trouver les coupables de cette tragédie attribuée par les autorités à un problème d'aiguillage.

Les enquêteurs avaient interpelé le lendemain de la tragédie deux employés techniques du métro, soupçonnés de négligence. Deux autres suspects ont également été arrêtés lundi.

Ouvert en 1935 sous Staline, le métro de Moscou, dont de nombreuses stations sont des joyaux architecturaux, revendique aujourd'hui l'un des flux de passagers les plus élevés au monde, avec 9 millions de personnes transportées quotidiennement.

(AFP)

Votre opinion