Publié

Elections allemandesLe duel télévisé Merkel-Steinbrück profite légèrement au SPD

Le Parti social-démocrate (SPD) allemand a légèrement profité du duel télévisé de dimanche passé entre la chancelière Angela Merkel et son candidat Peer Steinbrück, selon un sondage.

1 / 36
Fraîchement réélue Angela Merkel demande de nouveaux traités pour plus d'Europe. (18 décembre 2013)

Fraîchement réélue Angela Merkel demande de nouveaux traités pour plus d'Europe. (18 décembre 2013)

AFP
Angela Merkel a été élue mardi à une écrasante majorité chancelière d'Allemagne pour la troisième fois par les députés. (Mardi 17 décembre 2013)

Angela Merkel a été élue mardi à une écrasante majorité chancelière d'Allemagne pour la troisième fois par les députés. (Mardi 17 décembre 2013)

AFP
La dirigeante de 59 ans, qui entame un nouveau mandat de quatre ans, dirigera une «grande coalition» composée des Unions chrétiennes (CDU et son alliée bavaroise CSU) et des sociaux-démocrates. (Mardi 17 décembre 2013)

La dirigeante de 59 ans, qui entame un nouveau mandat de quatre ans, dirigera une «grande coalition» composée des Unions chrétiennes (CDU et son alliée bavaroise CSU) et des sociaux-démocrates. (Mardi 17 décembre 2013)

Keystone

A l'issue du seul débat télévisé organisé dimanche dernier entre Angela Merkel et Peer Steinbrück, le SPD gagne un point dans un sondage publié mercredi, à moins de trois semaines des législatives.

La coalition gouvernementale actuelle alliant conservateurs et libéraux resterait néanmoins victorieuse de ces élections du 22 septembre. Le sondage a été réalisé par l'institut Forsa avant, et après le débat qui s'est déroulé dimanche.

Le retard important des sociaux-démocrates

Il en ressort que les sociaux-démocrates sont pointés à 23% des intentions de vote. Ils gagnent en moyenne un point sur une semaine mais un pic de progression a été enregistré au lendemain de l'émission.

Le directeur de Forsa, Manfred Güllner, relève que Peer Steinbrück a notamment marqué des points parmi les indécis grâce au débat. Dans cette catégorie, 44% des personnes interrogées considèrent qu'il a remporté le duel, contre 38% pour Merkel, souligne-t-il dans un communiqué.

Cependant, les conservateurs CDU-CSU de la chancelière restent en tête avec 40% des intentions de vote (-1%) tandis que leur partenaire FDP (libéral) est crédité de 5% (inchangé).

La majorité actuelle l'emporterait puisqu'à gauche une coalition entre le SPD (23%) et les Verts (11%) ne rassemblerait que 34%. Même avec l'apport du parti de gauche radicale Die Linke, crédité de 9% et avec lequel le SPD dit ne pas vouloir gouverner, la gauche serait toujours derrière la coalition de Mme Merkel.

Ce sondage a été réalisé entre le 27 août et le 2 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 2502 électeurs. La marge d'erreur est de /- 2,5%.

(ats)

Ton opinion