26.09.2017 à 11:40

HarcèlementLe fan de Taylor Swift en soins psychiatriques

Jugé hors d'état de poursuivre le procès, le harceleur de la chanteuse a été placé en centre psychiatrique.

par
Cover Media
AFP

Mohammed Jaffar, 29 ans, a été arrêté le 6 mars (17) pour harcèlement et effraction après s'être rendu plusieurs fois devant la résidence de Taylor Swift à New York et passé des appels à sa société de management. Alors qu'il a plaidé non coupable plus tôt dans l'année (17), il vient d'être révélé à la Cour Suprême de Manhattan, lundi (25 septembre 17), que d'après un examen médical, ce dernier n'est pas en état de poursuivre le procès.

La juge Laura Ward a ordonné que Mohammed Jaffar soit envoyé dans un centre psychiatrique et les procureurs n'ont pas fait objection. Mohammed Jaffar restera maintenant en garde à vue psychiatrique jusqu'à ce qu'il soit considéré capable d'assister à son procès pour effraction et harcèlement.

Mohammed Jaffar est accusé d'avoir lancé une campagne pour entrer en contact avec Taylor Swift en décembre (16) quand il s'est rendu à son appartement et a demandé à la rencontrer. Il lui avait été demandé de partir, mais malgré cela, il serait venu quatre autres fois au cours des deux mois qui ont suivi et a même réussi à accéder à l'immeuble en février (17), où des caméras de surveillance l'ont filmé devant la porte de la star et également sur le toit du bâtiment.

À une autre occasion, Mohammed Jaffar aurait sonné chez Taylor Swift pendant une heure, avant de revenir le jour d'après et de sonner à nouveau pendant plus de 45 minutes. Il aurait aussi appelé 59 fois la société de management de la chanteuse entre le 27 janvier et le 16 février dernier, en demandant à être mis en contact avec elle.

À la suite de son arrestation au mois de mars, Taylor Swift a obtenu une mesure d'éloignement contre lui, lui interdisant tout contact avec elle.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!