Football - Le fan jurassien ira voir la Suisse à Saint-Pétersbourg grâce à Swiss
Publié

FootballLe fan jurassien ira voir la Suisse à Saint-Pétersbourg grâce à Swiss

Après avoir créé le buzz sans le vouloir, Luca Loutenbach s’est fait offrir le billet par la compagnie aérienne suisse. D’autres entreprises se sont aussi manifestées.

par
Renaud Tschoumy
Les images de Luca Loutenbach ont fait le tour du monde.

Les images de Luca Loutenbach ont fait le tour du monde.

DR

Il a fait le buzz sans le vouloir. Luca Loutenbach, supporter jurassien de l’équipe de Suisse de 28 ans résidant à Delémont, est devenu célèbre par la simple vertu d’une caméra qui s’est figée sur lui à deux reprises, lundi soir à Bucarest, à la fin du huitième de finale historique de la Nati face à la France (3-3 ap, victoire 5-4 aux tirs au but).

D’abord en détresse alors que la Suisse perdait encore 3-2, il est apparu exultant – et torse nu – au moment de l’égalisation de Gavranovic (90e). À tel point que même le maire de Londres, Sadiq Khan, l’a élu homme du match!

Depuis, la vie de Luca changé. «Je ne pensais pas être filmé, encore moins faire le buzz comme cela a été le cas, explique le Jurassien au téléphone. Je suis un grand fan de l’équipe de Suisse, que je suis partout en Europe depuis 2015. Et mes réactions n’étaient pas faites pour être vues, mais simplement parce que je vivais le moment intensément. Je peux vous le dire: je n’ai pas seulement connu un de mes plus grands moments de supporter lundi soir, mais un des plus grands moments de ma vie tout court.»

Surfant sur la vague de sa nouvelle renommée, Luca Loutenbach a alors eu l’idée de prendre contact avec la compagnie d’aviation Swiss. «Hey, Swiss, combien de retweets pour m’amener à Saint-Pétersbourg vendredi?» Il explique sa démarche: «C’était mon seul espoir d’aller assister au match. En fonction du buzz qui s’était créé, je me suis dit: «Pourquoi ne pas tenter ma chance?» J’ai bien fait!»

La compagnie aérienne nationale lui a répondu: «Cher Luca, contacte-nous par un message direct et nous réaliserons ton rêve.»

Aussitôt dit, aussitôt fait: Luca s’est fait offrir son billet pour aller assister au quart de finale Suisse – Espagne, vendredi (18h en Suisse). «Je décollerai vendredi matin et je rentrerai samedi.»

Swiss n’a pas été la seule entreprise à vouloir profiter du succès médiatique de celui qui a porté le maillot du FC Rebeuvelier (5e ligue) jusqu’en 2019. «Red Bull, Emmi Caffè Latte et même Suisse Tourisme m’ont aussi approché et m’ont offert divers avantages», confirme-t-il.

«Jamais je ne me serais attendu à cela, reprend le Jurassien. Je suis allé à Bucarest en tant que supporter et j’en reviens en tant que personne demandée par des sponsors! Il faut s’adapter à la situation, vraiment. Mais l’important, c’est que je reste le même.»

Et, pour ce qui est de la suite de la compétition: «Je vais pleinement profiter de mon déplacement à Saint-Pétersbourg. Et je croise les doigts pour que la Suisse fasse la même chose contre l’Espagne qu’à la Coupe du monde 2010 (ndlr.: victoire 1-0, but de Gelson Fernandes). Et après, on verra pour Wembley!»

Votre opinion