Actualisé 28.10.2019 à 17:38

MédicamentsLe faux Viagra est dangereux pour la santé

L'institut Swissmedic a testé des dizaines de pilules illégales contre l'impuissance. La moitié d'entre elles sont inefficaces, voire dangereuses.

Les stimulants de la fonction érectile sont en tête des médicaments illégalement importés en Suisse.

Les stimulants de la fonction érectile sont en tête des médicaments illégalement importés en Suisse.

Keystone

Consommer des pilules contre l'impuissance commandées sans ordonnance sur Internet est dangereux pour la santé. Des analyses effectuées par l'institut Swissmedic révèlent que ces produits sont souvent de mauvaise qualité.

Près de la moitié des 140 préparations analysées présentait un risque potentiel pour la santé ou était inefficace, a indiqué lundi l'institut suisse des produits thérapeutiques dans un communiqué. Un tiers d'entre eux était mal dosé. Quinze pour cent étaient fortement surdosés, 6% ne contenaient aucun principe actif et plus de 4% de mauvais principes actifs.

Les stimulants de la fonction érectile sont en tête des médicaments illégalement importés en Suisse. Ces produits soumis à ordonnance sont généralement importés sans que les contrôles médicaux préalables nécessaires. De plus, ils ne contiennent pas les principes actifs qu'ils mentionnent, ce qui peut nuire à la santé du patient.

Les analyses ont ciblé les préparations à base de tadalafil en tant que principe actif. Un comprimé contenait 80 mg de cette substance, soit quatre fois la dose journalière maximale, ou seize fois la quantité recommandée en cas d'administration quotidienne de tadalafil à faible dose, précise Swissmedic.

Nouvelle procédure simplifiée

Ces surdosages sont particulièrement préoccupants, selon l'institut. Le corps humain ne dégrade le tadalafil que relativement lentement. Les dosages plus élevés ne sont pas plus efficaces, tandis que les risques d'effets secondaires indésirables augmentent (chute de tension ou réactions d'hypersensibilité notamment).

Swissmedic déconseille vivement d'acheter et d'utiliser ces produits. La consommation de médicaments de source inconnue achetés en ligne peut mettre la santé en danger. Depuis le début de cette année, l'Administration fédérale des douanes a mis en place une procédure simplifiée qui permet de saisir davantage d'envois illégaux.

Aucun émolument de procédure n'est facturé lorsque les destinataires acceptent que la marchandise soit détruite. Cependant, Swissmedic ouvre une procédure administrative en cas de récidive et une procédure pénale en cas d'importation illégale de grandes quantités de médicaments.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!