Publié

FootballLe FC Barcelone en désaccord avec sa fédération

Le FC Barcelone a décidé de boycotter «en signe de désenchantement» la réunion de la Fédération espagnole de football qui doit déterminer mardi le siège de la finale de la Coupe du Roi.

"Nous avons pris la décision de ne pas aller à la réunion de la fédération en signe de désenchantement. La force de nos arguments objectifs n'a pas été prise en compte et nous nous en remettons donc à la décision à la Fédération espagnole de football (RFEF)", a déclaré Toni Freixa, porte-parole du club catalan, en conférence presse lundi soir.

Mardi, une décision doit enfin être prise au sujet du stade qui accueillera fin mai la finale de la Coupe du Roi qui opposera le Barça à l'Athletic Bilbao.

Cette décision avait déjà été reportée une première fois suite à des différends entre clubs au sujet de l'enceinte qui devait recevoir la finale.

Barça et Athletic étaient initialement favorables au stade Santiago-Bernabeu du Real Madrid en raison de sa grande capacité pour pouvoir accueillir un maximum de supporteurs des deux camps.

Mais le Real Madrid, alléguant des travaux à l'intérieur du stade fin mai, avait annoncé ne pas pouvoir accueillir les deux rivaux.

Face à cette nouvelle donne, le Barça plaide désormais pour le stade Vicente-Calderon de l'Atletico Madrid quand les Basques sont plutôt favorables à la Cartuja de Séville.

Parmi les autres options envisagées figure également le stade Mestalla de Valence.

Si aucun accord ne sort de la réunion ce mardi midi au siège de la RFEF, la fédération a fait savoir par la voix de son vice-président Joan Gaspart que le choix se ferait "sur tirage au sort".

Le "désenchantement" pointé par le porte-parole du Barça Toni Freixa fait également référence à la récente plainte déposée par le comité technique d'arbitrage contre le défenseur blaugrana Piqué, motivée par des propos du défenseur central international après son exclusion samedi dernier contre le Sporting Gijon.

Piqué avait en effet déclaré à l'issue du match avoir été l'objet d'une exclusion préméditée de la part de l'arbitre de la rencontre.

Lundi, le FC Barcelone avait lui annoncé qu'il ferait appel de l'exclusion de son défenseur.

(AFP)

Ton opinion