Football: Les jours du FC Chiasso sont comptés

Publié

FootballLes jours du FC Chiasso sont comptés

Suite à l’assemblée générale extraordinaire qui a eu lieu ce mercredi matin, l’avenir du club tessinois de Promotion League est plus sombre que jamais.

par
André Boschetti
Le FC Chiasso réunira-t-il encore des supporters dans son stade Riva IV?

Le FC Chiasso réunira-t-il encore des supporters dans son stade Riva IV?

Urs Lindt/freshfocus

Le FC Chiasso accueillera-t-il comme prévu Breitenrain, ce samedi, dans son vétuste stade Riva IV? Rien n’est moins sûr. En proie à de gros retards dans le versement des salaires des joueurs, du staff et des employés du club – avec en sus une importante dette de plusieurs centaines de milliers de francs envers plusieurs entreprises de la région, sans compter bien d’autres créanciers, dont la commune de Chiasso –, l’actuel 7e de Promotion League est tout près de déposer son bilan.

Verdict repoussé

Une situation dramatique qui a incité les derniers dirigeants toujours en place – le directeur général, Nicola Bignotti, a démissionné il y a quelques jours – à convoquer une Assemblée générale extraordinaire pour ce mercredi matin. Au terme de laquelle aucune solution satisfaisante n’a été trouvée. Et à moins qu’un investisseur providentiel ne se présente ces prochaines heures avec de solides garanties financières – une hypothèse qui tiendrait du miracle selon plusieurs sources tessinoises –, le sort du FC Chiasso est désormais entre les mains du Tribunal de district de Mendrisio qui estimera tout prochainement si les garanties proposées par le FC Chiasso 2005 SA sont suffisantes.

Si le verdict des juges tessinois est positif, un délai supplémentaire lui sera accordé pour trouver des fonds ou d’autres solutions pour sauver le club.  En cas de décision négative, le club de Promotion League sera déclaré en faillite.

«Nous sommes bien entendu au courant des grosses difficultés financières du FC Chiasso, confirme Jérémy Manière, le directeur administratif de la 1re Ligue, mais, contrairement à la SFL, nous n’avons aucune base réglementaire qui nous permette d’intervenir. Dans cette triste affaire, nous ne sommes donc que de simples spectateurs.»

Quelles conséquences?

Quant aux conséquences d’une faillite du FC Chiasso, Jérémy Manière préfère avancer à pas feutrés. «Si ce scénario devait réellement se produire ce mercredi, nous en parlerions lors de notre séance de comité, prévue ce vendredi. Je ne peux pas en dire davantage.»

A moins d’un nouveau bouleversement, Chiasso sera donc en mesure d’au moins terminer le premier tour. C’est-à-dire disputer, samedi, cette rencontre contre Breitenrain qui correspond à la 17e et dernière ronde de ce 1er tour. Ainsi, tous les clubs de PL conserveront leurs points actuels et, en cas de disparition du FC Chiasso ces prochaines semaines, ils disputeront ensuite un second tour à dix-sept seulement. Un scénario déjà vu il y a quelques années lors de la faillite du FC Bienne.

Le cas échéant, le FC Chiasso devrait repartir de la 5e ligue la saison prochaine. A moins que, comme l’a fait par exemple le FC Lugano il y a une quinzaine d’années, il ne trouve un club ami de 2e ligue avec lequel il pourrait fusionner pour éviter de recommencer une nouvelle aventure depuis le bas de l’échelle.

Ton opinion