Football: Le FC Monthey puni pour avoir fait jouer un joueur sans permis
Publié

FootballLe FC Monthey puni pour avoir fait jouer un joueur sans permis

Le club valaisan de 2e ligue interrégionale a écopé d'une amende. Le comité avait fait appel pendant plus d'un an aux services d'un joueur sans autorisation de travail.

Le FC Monthey n'avait pas affilié son joueur français Guy Ibongo aux assurances sociales obligatoires.

Le FC Monthey n'avait pas affilié son joueur français Guy Ibongo aux assurances sociales obligatoires.

Facebook

Le FC Monthey a été condamné par la justice valaisanne à payer une amende pénale de 5000 francs pour avoir employé et salarié un joueur de football français sans permis de travail entre février 2017 et avril 2018, nous apprend le quotidien valaisan «Le Nouvelliste». Le club chablaisien de 2e ligue inter n'a ni affilié Guy Ibongo, l'homme incriminé, aux assurances sociales obligatoires ni versé les cotisations qui en découlent. Le FC Monthey n'a pas déclaré cet attaquant, qui marquait régulièrement deux a trois buts par match, à la caisse de compensation par crainte qu'il ne se fasse expulser.

«Ayant engagé ce joueur, en provenance d’un club vaudois, nous pensions qu’il était autorisé à travailler en Suisse, puisqu’il était au bénéfice d’une licence de l’association suisse de football (ASF)», se défend le président du FC Monthey, Dominique Farronato, dans les colonnes du même journal. Le dirigeant admet tout de même avoir commis l'erreur «de ne pas réagir lorsque nous avons appris, quelque temps après avoir signé son contrat, que Guy n’avait pas le droit de travailler en Suisse.» Le club ne risque aucune sanction sportive pour cette infraction.

Votre opinion