Football: Le FC Sion déplore 22 cas positifs au Covid-19
Publié

FootballLe FC Sion déplore 22 cas positifs au Covid-19

Le club valaisan compte 13 joueurs contaminés ainsi que 9 membres de son encadrement, y compris Fabio Grosso. Son match contre Lucerne est d’ores et déjà reporté.

par
Nicolas Jacquier
KEYSTONE

En quarantaine depuis le 21 octobre dernier, le FC Sion ne pourra pas sortir de son isolement. Initialement, le club de Tourbillon aurait pu reprendre l’entraînement ce week-end déjà mais il n’en a pas obtenu l’autorisation des autorités sanitaires du canton.

Les résultats des tests auxquels se sont soumis vendredi passé aussi bien les joueurs que les membres du staff valaisan sont tombés ce lundi matin. Ils sont sans équivoque: sur les 18 joueurs qui figuraient sur la feuille de match du derby contre Lausanne (0-0 le 18 octobre), pas moins de treize sont aujourd’hui positifs. Une dizaine de membres de l’encadrement technique, dont l’entraîneur Fabio Grosso, ainsi que de la cellule médicale sont également touchés.

«On ne vit que d’emmerdes. Dans ces conditions, quel est le sens de vouloir essayer de continuer?»

Christian Constantin, président du FC Sion

«On ne vit que d’emmerdes, devait réagir Christian Constantin. Dans ces conditions, quel est le sens de vouloir essayer de continuer?» Pour le patron du FC Sion, il devient inconvenant de vouloir poursuivre le championnat. «Continuer à jouer relève de l’inconscience. Chaque chose en son temps. Et le temps d’aujourd’hui n’est pas celui du football.»

Corollaire de cette épidémie de Covid-19 affectant le vestiaire valaisan: le match Lucerne-Sion, prévu initialement le 1er novembre mais qui avait été déplacé à ce mercredi, a d’ores et déjà été reporté à une date ultérieure. Devant la gravité de la situation, le club sédunois a aussi demandé à la Swiss Football League le renvoi du match qu’il devait disputer dimanche 8 novembre à Bâle.

Xamax et Servette à l’arrêt

Xamax, dont le match contre Winterthour avait déjà été renvoyé vendredi passé en raison de la découverte de cas positifs touchant son adversaire, ne se rendra pas ce mardi au Tessin pour y affronter le FC Chiasso. Sa rencontre comptant pour la 8e journée de Challenge League a été reportée en raison de la suspicion de plusieurs cas positifs dans les rangs neuchâtelois.

Lundi matin, Stéphane Henchoz n’a ainsi pu compter sur la présence que de six joueurs valides à l’entraînement. La majorité des joueurs de Xamax présentaient des symptômes et ont été se faire tester. Dans l’attente des résultats, la Ligue n’a voulu prendre aucun risque.

Toujours en quarantaine, Servette, pour sa part, ne pourra pas défendre ses chances le 8 novembre à Vaduz. Comme on le pressentait depuis la fin de la semaine passée et la mise à l’isolement du club genevois, le match que les «grenat» auraient dû disputer dans la Principauté a été reporté à une date ultérieure.

Votre opinion

27 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Un valaisan dépité

02.11.2020, 16:00

Voilà voilà la palme d or revient au club valaisan. Est ce un hasard ? Non, j ai honte de la population Valaisanne depuis le début du Covid. Peu de respect des règles, les bars toujours aussi remplis. On a arrêté le foot amateur, on veut arrêter le foot pro mais au final c est pas grave tant qu on peut toujours boire un coup. Les institutions (Écoles, Entreprises et clubs) se doient de faire respecter les règles sanitaires. Depuis juillet, on vit comme si de rien n était. En août et septembre, le beau temps aidant (ou pas), on a abusé. Ce weekend, faire Halloween paraissait normal pour certains. Aujourd'hui nous en payons quasi tous le prix. Réveillez vous bordel. Notre avenir est en jeu.

Alfy

02.11.2020, 13:30

Stoppez tout, on se reverra en janvier 2022

FC COVID

02.11.2020, 13:28

On peut quand même se poser la question sur leurs comportements, non ??? Ça fait 2 semaines qu’ils sont en quarantaine et le nombre d’infections augmentent en flèche dans le Club! Rien n’a été respecté ou est-ce une volonté présidentielle? Un moyen comme un autre de faire payer le contribuable? La quarantaine si jamais, c’est pas un nombre de verres de fendant à étancher!!! Dire que cet été ils se gaussaient du reste de la Romandie qui devait mettre des masques....