Football – Le FC Sion et Servette vont se retrouver à l’étranger
Publié

FootballLe FC Sion et Servette vont se retrouver à l’étranger

A deux semaines de la reprise, Valaisans et Genevois disputeront ce samedi un test amical. Pour l’occasion, le derby du Rhône, joué à huis clos, a été «transféré» hors des frontières.

par
Nicolas Jacquier
Le 24 octobre dernier, Sion l’avait emporté 2-1 contre Servette à la Praille.

Le 24 octobre dernier, Sion l’avait emporté 2-1 contre Servette à la Praille.

freshfocus

Voici plusieurs semaines que la déferlante Omicron a chamboulé la vie de tout un chacun. Elle est aussi en train de considérablement perturber la préparation des clubs de Swiss Football League, lesquels, à l’exception notoire du FC Zurich et d’Yverdon, actuellement à pied d’oeuvre à Belek, en Turquie, ont tous dû se résoudre à annuler leur camp d’entraînement à l’étranger.

Dans la foulée, il leur a aussi fallu se retourner pour trouver de nouveaux adversaires afin de disputer l’indispensable série de matches amicaux pour se mettre en jambes avant la reprise (29 et 30 janvier).

Journalistes interdits

C’est à ce titre que Sion et Servette, dont le dernier match remonte au 24 octobre dernier à la Praille (2-1 pour les visiteurs), ont décidé de se retrouver ce samedi à l’enseigne d’un rendez-vous toujours très attendu. Sauf que celui-ci se disputera à l’abri des regards indiscrets, dans un huis clos absolu, même la présence des journalistes y étant interdite.

Le coup d’envoi est fixé en fin d’après-midi, dans un lieu rigoureusement gardé secret. «Mais ce ne sera pas en Suisse», s’est-on borné à nous préciser dans un premier temps.

Pourquoi ce choix de se retrouver à l’étranger? Ajouté aux restrictions sanitaires en vigueur, des questions de sécurité ainsi que l’évidente difficulté à trouver un terrain et une municipalité disposée à accueillir le match justifient manifestement cet exil forcé.

«On ne peut plus organiser un simple match amical en Suisse. Au niveau des autorisations, cela devient trop compliqué»

Christian Constantin, président du FC Sion

«On ne peut plus organiser un simple match amical en Suisse, explique Christian Constantin. Au niveau des autorisations et des mesures exigées par les forces de l’ordre, cela devient trop compliqué…» Pas question cependant pour le boss de Tourbillon de dévoiler l’endroit des retrouvailles. «On se retrouvera simplement à l’étranger, voilà…»

Pour Servette, il s’agira du deuxième test de la semaine après celui de mercredi à Berne, lequel s’était soldé par un revers 4-2 contre YB. Pour le FC Sion, sur le point d’achever un mini-stage de quelques jours à Novare, ce sera la première sortie de 2022.

Le programme des matches amicaux

Samedi 15 janvier

11h Lausanne - Stade-Lausanne-Ouchy (huis clos)

13h Young Boys - Grasshopper

14h NE Xamax - Thoune

14h30 Lugano - Vaduz, Lucerne - Winterthour

15h SCR Altach (Autriche) - Saint-Gall

? Sion – Servette


Votre opinion