13.08.2020 à 10:29

FOOTBALLLe FC Sion se retrouve sans entraîneur

Paolo Tramezzani n’a toujours pas prolongé son contrat à Tourbillon. Les annonces de Berne pourraient avoir modifié la donne.

par
Nicolas Jacquier
Le 3 août dernier, à Genève, Paolo Tramezzani avait été porté en triomphe par ses joueurs après le maintien du club valaisan suite à sa victoire 2-1 contre Servette. Le reverra-t-on sur le banc de Tourbillon? Rien n’est moins sûr.

Le 3 août dernier, à Genève, Paolo Tramezzani avait été porté en triomphe par ses joueurs après le maintien du club valaisan suite à sa victoire 2-1 contre Servette. Le reverra-t-on sur le banc de Tourbillon? Rien n’est moins sûr.

Keystone

Depuis ce jeudi, le FC Sion n’a officiellement plus d’entraîneur. Le contrat de Paolo Tramezzani s’achevait le 13 août (soit au lendemain de la finale de la Coupe de Suisse, tel que prévu initialement dans le calendrier concocté par les responsables de l’ASF) et il n’a pour l’heure pas été prolongé. Ce qui ne signifie nullement qu’une prolongation de bail ne soit pas à l’ordre du jour, mais il faudra probablement quelque peu patienter… dans le meilleur des cas.

Ce qui est sûr, c’est que Tramezzani a rempli sa mission, laquelle consistait à assurer le maintien du club valaisan en Super League, ce qu’il a fait, effaçant ainsi la pénible impression laissée trois ans plus tôt, lorsque son premier passage n’avait pas excédé quelques mois. A l’époque, le Mister avait laissé une addition ouverte, qu’il a désormais réglée. Sur ce plan-là, lui et son employeur sont donc quittes.

Quasi la même moyenne de points que Stéphane Henchoz

Avec Tramezzani à la barre (4 victoires et 4 nuls contre 5 défaites en championnat), Sion a carburé à la moyenne de 1,23 point. C’est à peine moins bien que celle obtenue avec Stéphane Henchoz en début de saison (1,3). A Tourbillon, le duo composé de Christian Zermatten et de Sébastien Bichard n’avait quant à lui obtenu que 4 points en 5 matches (0,8 de moyenne). Le plus mauvais bilan demeure celui du FC Sion de Ricardo Dionisio qui, en début d’année, n’avait récolté que deux misérables points en cinq rencontres (0,4).

Dès dimanche à Berne, où Sion n’avait pas été loin de décrocher son billet pour une quinzième finale, ne craquant qu’à l’entame des arrêts de jeu contre YB alors même que les visiteurs évoluaient en infériorité numérique depuis près d’une heure (expulsion de Zock), le successeur de Ricardo Dionisio avait manifesté son désir de poursuivre l’aventure en Valais. Admiratif du travail accompli, Christian Constantin évoquait lui aussi la perspective d’une prolongation. A condition de trouver un terrain d’entente financier, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Tramezzani est d’ailleurs parti en vacances sans qu’aucun accord n’ait été trouvé.

«Il existe un fossé qui ne cesse de se creuser entre la réalité de ceux qui reçoivent et celle de ceux qui doivent assumer financièrement»

Christian Constantin, président du FC Sion

En raison des conséquences du Covid-19 et de la nécessité de réduire la voilure, Christian Constantin ne sait pas encore quel sera le budget de fonctionnement du FC Sion. «Pour l’heure, résume son président, Paolo a des prétentions salariales sur lesquelles je ne peux et ne veux pas m’aligner. Économiquement, ce n’est pas possible, en fonction des problèmes que l’on a déjà et ceux, supplémentaires, que l’on risque de rencontrer à la rentrée.»

Au lendemain des annonces du Conseil fédéral, le flou entourant toujours le retour partiel du public dans les stades – combien de spectateurs et à quelles conditions? – n’est pas de nature à rassurer le patron de Tourbillon. «D’une manière globale, estime celui-ci, il existe un fossé qui ne cesse de se creuser entre la réalité de ceux qui reçoivent et celle de ceux qui doivent assumer financièrement.»

Le FC Sion doit reprendre l’entraînement le 19 août. On saura ce jour-là avec quel entraîneur. Tramezzani ou Monsieur «X»? Les paris sont ouverts…

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
19 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

jememarre

13.08.2020 à 13:59

@cricrilechène et je peux même vous dire qu'elle a enchainé avec "Martine fait du tricot" puis "Martine fait du vélo"

un suisse

13.08.2020 à 13:58

Fc crique bientôt en tournée dans la suisse avec en tête affiche les deux clown Constantin père et fils.

Cricrilechêne

13.08.2020 à 13:18

Ce matin, j’ai vu Martine à la piscine !