01.01.2020 à 17:15

FootballLe FC Sion tient son nouvel entraîneur

Ricardo Pereira Dionisio (37 ans) dirigera le club valaisan de Super League dès le 3 janvier.

par
Sport-Center
Ricardo Pereira Dionisio.

Ricardo Pereira Dionisio.

Jean-Luc Auboeuf

Ricardo Pereira Dionisio (37 ans) est le nouvel entraîneur en chef du FC Sion.

Le Portugais, qui avait amorcé en début de semaine les discussions avec le président Christian Constantin à la Porte d’Octodure, a conclu ce mercredi un accord qui porte jusqu’au terme de la saison 2021-2022 (si toutes les options sont levées) avec le club valaisan de Super League.

Mais qui est Pereira Dionisio?

Intérêt du Toulouse FC

Peu connu auprès du grand public, le Lusitanien trilingue (portugais, français et anglais) était à la tête du Stade Nyonnais depuis le début du présent exercice. Après 17 matches, avec une collecte de 30 points, le club de Colovray pointe à la 3e place du classement de Promotion League, à huit longueurs du leader Yverdon.

Habitué aux déménagements, le natif d’Arruda dos Vinhos a exercé des fonctions de préparateur physique, d’entraîneur assistant et de coach des juniors au sein des quatre clubs les plus réputés du Portugal (Benfica, Porto, Braga et le Sporting). Il a également travaillé avec le Servette FC et avec Al-Wahda aux Emirats Arabes Unis.

En octobre dernier, lorsque le Toulouse FC, en Ligue 1, avait congédié son entraîneur Alain Casanova, le dossier de Ricardo Pereira Dionisio avait suscité l’intérêt des dirigeants du club du Stadium. Au final, cependant, c’est le Français Antoine Kombouaré, un ex-défenseur du FC Sion, qui avait obtenu le poste.

Entrevue prometteuse

Ricardo Pereira Dionisio était sous contrat avec le Stade Nyonnais jusqu’au 30 juin 2020 et a trouvé un arrangement avec son désormais ex-employeur pour être libéré de son mandat.

«Le moment est venu pour Ricardo de prouver sa valeur. Le FC Sion a toujours eu pour philosophie de donner sa chance aux talents de demain et notre nouvel entraîneur entre parfaitement dans ce schéma», explique Christian Constantin.

Le président du FC Sion a aimé le contenu des discussions menées avec le technicien portugais. «Il y avait beaucoup d’autres candidats, dont les noms sont sortis dans la presse ou non. Ricardo est ressorti du lot lors des entretiens grâce à sa vision ambitieuse et analytique. Je lui vois un grand avenir et suis très heureux de lui ouvrir la porte du FC Sion».

Après Stéphane Henchoz (qui avait démissionné le 3 novembre) et Christian Zermatten (qui avait assuré l’intérim jusqu’à la trêve hivernale), il sera le troisième entraîneur à prendre place sur le banc sédunois cette saison.

A mi-championnat, le FC Sion figure à la 7e place du classement de Super League (18 matches, 21 points) et dispose d’une marge de sept unités sur Neuchâtel Xamax, actuellement 9e et barragiste.

Première vendredi à Riddes

Outre le maintien dans la plus haute catégorie de jeu helvétique, Pereira Dionisio aura pour mission de mener l’équipe valaisanne à la conquête d’une quatorzième Coupe de Suisse. Prochain rendez-vous dans cette compétition: le 5 mars, où les «rouge et blanc» disputeront leur quart de finale sur la pelouse saint-galloise de Rapperswil.

Le nouvel entraîneur rencontrera une première fois ses joueurs le 3 janvier à Riddes lors de la reprise des entraînements. Il dirigera son premier match le 9 janvier. Ce jour-là, en Espagne, contre les Néerlandais du Heracles Almelo, alors les Sédunois seront en stage de préparation, il tentera de donner une nouvelle identité à une formation moribonde depuis plusieurs semaines.

Emmanuel Favre

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!