Tennis: Le «FedExpress» continue sa route
Publié

TennisLe «FedExpress» continue sa route

Le Bâlois n’a de nouveau pas perdu de temps, à Roland-Garros. Cette fois, en 8e de finale, Roger Federer a expédié l’Argentin Leonardo Mayer (ATP 68) en trois sets (6-2, 6-3, 6-3).

par
Sport-Center
Keystone

Le Suisse de 37 ans a réussi son quatrième «tour de chauffe» du Grand Chelem parisien. Cette fois, c’est Leonardo Mayer qui lui a servi de sparring-partner sur le Court Philippe-Chatrier. Le Sud-Américain a été vaincu en trois sets et moins d’une heure trois quarts de jeu.

Federer a breaké d’entrée de match, comme pour donner le ton. Face à un adversaire sans doute diminué et qui avait failli déclarer forfait en début de semaine, le Bâlois s’est montré sérieux et n’a pas été perturbé par les quelques rafales de vent qui soufflaient sur la capitale française.

Le Suisse a remis ça d’entrée de deuxième manche, prenant d’emblée le service adverse. Il a gardé la tête tout au long de ce set, pour finir par le gagner sur l’engagement de l’Argentin. Le «FedExpress» a fini par arriver à bon port tranquillement, grâce à un nouveau break à 2-3, lors de la troisième manche.

Ce succès du No 3 mondial ouvre la porte à un affrontement 100% suisse en quart de finale. Pour ce faire, il faut que Stanislas Wawrinka vienne à bout de Stefanos Tsitsipas. Une partie qui se déroulait dimanche simultanément à ce 8e sur le Court Suzanne Lenglen et dont Federer a sans doute pu voir la fin depuis les vestiaires.

Votre opinion