Le Festival de Cannes se téléporte dans l’univers de Fortnite
Publié

Ciné métaversLe Festival de Cannes se téléporte dans l’univers de Fortnite

Grâce au média en ligne Brut, le plus grand festival du monde se décline en une version 100% virtuelle dans le monde coloré du jeu vidéo d’Epic Games.

par
Christophe Pinol
1 / 7
Une version 100% virtuelle du plus grand festival de cinéma au monde dans l’univers de Fortnite

Une version 100% virtuelle du plus grand festival de cinéma au monde dans l’univers de Fortnite

Brut
Brut
Brut

On est encore à quelques jours de l’ouverture du 75e Festival de Cannes et pourtant, pour nous, les festivités ont déjà commencé. On est même déjà sur le tapis rouge, à prendre la pose pendant la montée des marches, sous le crépitement des flashs des photographes… OK, on l’avoue, on est en réalité en train de tester en avant-première le concept du nouveau partenaire du Festival, le média digital Brut, qui a créé une version 100% virtuelle du plus grand festival de cinéma au monde dans l’univers de Fortnite.

Permettre à chacun de vivre le festival

Oubliez le fameux mode Battle Royale, la version jeu de tir et de survie du phénomène développé par Epic Games car on s’intéresse ici à son mode Créatif, qui permet à n’importe quel fan de mettre sur pied son propre univers, avec ses propres règles. On y trouve ainsi toutes sortes de cartes à parcourir seul ou avec ses amis: des labyrinthes, du parkour, des reconstitutions de Mario Kart ou de Call of Duty… Et à partir du 17 mai, date de l’ouverture officielle du véritable Festival de Cannes, on pourra donc s’immiscer dans l’univers de la grand-messe du 7e art via Fortnite, comme si on y était.

«L’idée était de permettre aux jeunes du monde entier de vivre ce festival de l’intérieur, nous explique Adrien Torres, responsable de la marque Brut et codirecteur du projet Fortnite, et les plateformes de jeux vidéo sont des moyens parfaits pour engager cette génération». Le tout, accessible depuis un ordinateur, une console ou un smartphone. La bonne nouvelle étant que les adeptes d’iPhone pourront eux aussi y jouer puisque le jeu est depuis peu de retour dans l’écosystème d’Apple.

Dans la peau d’un journaliste, d’un acteur ou d’un réalisateur

En arrivant sur la carte Brut, le joueur va pouvoir incarner trois rôles différents: d’abord un journaliste, puis un réalisateur, et enfin un acteur, avec pour chacun d’eux une quête bien spécifique à accomplir. «Les journalistes devront par exemple commencer par aller chercher leur accréditation, puis préparer une interview et filmer des images en vue d’un reportage, poursuit Adrien Torres. L’acteur, lui, devra défendre son premier film tout et passer des auditions pour un futur projet, tandis que le réalisateur cherchera à financer son prochain long métrage, tout en accompagnant la projection de son film sur le tapis rouge».

La bande-annonce de l’expérience immersive.

Brut

C’est le studio Vysena, spécialiste de la création de cartes sous Fortnite Créatif, et réputé pour ses reproductions d’éléments réels, qui s’est chargé de l’élaboration du terrain de jeu.

«Nos créateurs se sont démenés pour reproduire 600 m de la Croisette à taille réelle, nous précise Robin Aleman, directeur des ventes du studio. Le Palais des festivals, les célèbres marches, le petit parc attenant et le cheminement de la Croisette sont ainsi des reproductions très fidèles de la réalité. Pour des questions de temps, nous n’avons pas pu contacter tous les titulaires des droits des bâtiments longeant le bord de mer pour les reproduire de manière exacte mais on s’en est fortement inspiré».

Effectivement, en fin connaisseur des lieux, on se retrouve en terrain connu, particulièrement aux alentours du Palais des Festivals. Après, on reste bien sûr dans l’univers de Fortnite, avec un aspect un peu «cartoon» et des graphismes pas forcément très réalistes. Il manque toutefois un élément essentiel du festival: l’effervescence de ce formidable microcosme. La foule qui se presse aux abords des grands hôtels pour guetter les vedettes, le cortège des limousines amenant les stars devant le tapis rouge, les milliers de badauds déambulant sur la Croisette, les fêtes débridées sur les plages… Là, tout au mieux, on croisera 23 autres personnes, les parties étant limitées à 24 joueurs.

La montée des marches en immersion

L’immersion est néanmoins intéressante et à peine a-t-on pris le temps de flâner autour du Palais et d’aller humer l’air du large, sur la plage – «un sacré défi à reproduire, surtout pour ce qui est de ce fichu sable», nous souffle Robin Aleman – que déjà, la nuit tombe sur la ville et qu’on nous annonce une montée des marches imminente. On se rapproche donc du tapis rouge pour voir des projecteurs braqués dans le ciel et les spots illuminer ces fameuses marches sur lesquelles on peut venir prendre la pose.

«Dès le feu vert du projet, on a proposé à Epic d’intégrer des aspects qui ne sont habituellement pas possibles dans le mode Créatif, comme des séquences vidéo ou des sons préenregistrés, continue le responsable de Brut. Ça nous a permis d’accentuer le côté immersif et réaliste de cette image d’Épinal que représente la montée des marches en utilisant de véritables sons enregistrés les années précédentes. Ou encore de créer de faux reportages vidéo diffusés sur les panneaux d’affichages disséminés sur la Croisette».

L’intention est louable mais visiblement pas encore opérationnelle au moment de notre test. Au lieu des photographes apostrophant les stars pour attirer leur regard, des cris du public ou du crépitement des flashs, seul le bruit des vagues et des mouettes se fait entendre. Forcément, l’immersion en prend un coup, mais on nous assure que le bug sera résolu d’ici le lancement officiel.

Notions climatiques et d’inclusion au programme

Après on pourra toujours se divertir avec des mini-jeux inclus à l’expérience. Comme une course d’obstacles sur des parasols le long de la plage ou encore une partie de paintball endiablée à travers la ville, soit en affrontant les autres participants, soit en décidant simplement d’aller repeindre une partie du décor.

Mais Brut a aussi repris à son compte les notions d’engagement du festival, notamment en regard de l’urgence climatique et des notions d’inclusion et de diversité dans la société. Depuis l’an passé, la manifestation a en effet mis en place une série de mesures pour réduire son empreinte carbone et depuis 2010, une Queer Palm, récompensant un film pour son traitement des thématiques LGBTQ+, est remise chaque année.

«Ce sont des sujets qui sont vraiment au cœur de nos préoccupations, chez Brut, confirme Adrien Torres. On voulait les retrouver dans notre expérience de jeu mais pas de manière basique, comme avec des quêtes dédiées. On a plutôt opté pour les traiter en filigrane à travers nos différents scénarios, de manière plus subtile».

On continue l’immersion à Venise ou à New York?

Avant l’ouverture au public, l’expérience semble en tout cas avoir déjà suscité un certain intérêt chez les professionnels puisque Adrien Torres nous assure avoir reçu la proposition d’autres manifestations cinématographiques pour transposer le principe à leur environnement. On imagine effectivement que pour le festival du film de Tribeca, à New York, ou celui de Venise, l’expérience pourrait être particulièrement intéressante. Et pourquoi pas, même, une cérémonie des Oscars à suivre en totale immersion?

En attendant, Brut a déjà le regard tourné vers la prochaine édition. «On n’a eu que 3 mois pour mettre cette carte sur pied, souligne Adrien Torres. C’est peu. On la vit comme une phase de test, exécutée avec toute l’exigence possible mais qui devrait être bien plus complète l’an prochain, si l’idée plaît».

Il évoque ainsi la possibilité de retrouver cette fois la véritable architecture des différents bâtiments de la carte.

«Il faut aussi comprendre que le produit Fortnite Créatif évolue rapidement, ajoute Robin Aleman, avec l’apparition de nouvelles fonctionnalités tous les 3 mois, et dont certaines changent souvent complètement la donne. On a par exemple récemment vu arriver des éléments dynamiques dans le jeu, permettant par exemple aux utilisateurs de commander un ascenseur, ou la possibilité de faire bouger une voiture, alors qu’avant tout était figé. Les fonctionnalités de l’an prochain nous permettront donc d’avoir potentiellement une expérience sensiblement différente de celle de cette année».

Votre opinion