Espace aérien: Le financement des avions de combat sera planifié
Publié

Espace aérienLe financement des avions de combat sera planifié

La Commission de la politique de sécurité du Conseil national souhaite également obtenir du Conseil fédéral des informations sur la maintenance des FA-18.

ARCHIVES, Keystone

Le Conseil fédéral devrait présenter un plan pour la mise hors service des avions de combat Tiger et le financement de nouveaux engins.

Le Conseil national a donné suite mardi par 110 voix contre 64 à une motion de sa commission compétente, qui réclame un calendrier pour la sécurisation de l'espace aérien.

Dans son texte, la Commission de la politique de sécurité souhaite également obtenir des informations sur la maintenance des FA-18. Et elle requiert une proposition visant à assurer la sécurité aérienne 24 heures sur 24. Il s'agit notamment de réagir au refus de l'achat des Gripen par le peuple.

Bien que le Département de la défense travaille à des rapports sur le sujet en ce moment, la commission estime «que cela ne suffit pas. Nous avons besoin de clarté et de précision», a appelé Ida Glanzmann-Hunkeler (PDC/LU).

Le Conseil fédéral estimait inutile d'élaborer de nouveaux concepts. La charge de travail sera considérable, pour une plus-value minime. Sans compter que cela pourrait engendrer des doublons.

«Il est aujourd'hui impossible de savoir combien d'argent reviendra à l'armée ces prochaines années. Cela ne sert à rien de dresser un plan directeur dans ces conditions», a tenté d'expliquer le ministre de la Défense Ueli Maurer.

En outre, le parlement planche déjà sur la réforme de l'armée. Et le gouvernement s'attelle à son futur rapport sur la politique de sécurité, prévu pour la mi-2016, tout en planifiant ses prochains programmes d'armement. Un plan directeur est déjà prévu dans ce cadre, mais il ne se concentrera pas uniquement sur l'espace aérien.

Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.

(ats)

Votre opinion