Publié

FranceLe FN suspend une candidate pour propos racistes

Candidate du Front national (FN) aux élections municipales de mars 2014, Anne-Sophie Leclere avait comparé à un singe, la ministre de la Justice Christiane Taubira, originaire de Guyane.

Le Front national suspend Anne-Sophie Leclere (photo), une de ses candidates aux municipales à Rethel (Ardennes), pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe.

Le Front national suspend Anne-Sophie Leclere (photo), une de ses candidates aux municipales à Rethel (Ardennes), pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe.

Capture d'écran France 2

Le Front national (FN) a annoncé vendredi avoir suspendu une de ses candidates aux élections municipales françaises de mars 2014, Anne-Sophie Leclere. Elle avait comparé la ministre de la Justice Christiane Taubira à un singe.

Sa candidature à Rethel dans le nord-est de la France est «suspendue» et elle est convoquée par les instances disciplinaires, a indiqué dans un communiqué Steeve Briois, secrétaire général du FN (extrême droite).

Jeudi, un reportage de la chaîne de télévision France 2avait montré cette commerçante de 33 ans, propriétaire d'un magasin d'articles de pêche, assumant un photo-montage placé sur sa page Facebook juxtaposant un petit singe et la ministre. Avec la légende «à 18 mois» pour la première image et «maintenant» pour la deuxième.

Candidate aux législatives en 2012 trois mois après avoir pris sa carte au parti de Marine Le Pen, Anne-Sophie Leclere s'efforçait jusqu'à présent de monter une liste municipale dans cette ville de quelque 7500 habitants.

«Rien à voir» avec du racisme

Pour elle, le photo-montage «n'a rien à voir» avec du racisme: «le singe ça reste un animal, un Noir c'est un être humain. J'ai des amis qui sont Noirs et c'est pas pour ça que je leur dis que c'est des singes».

C'est davantage une comparaison «par rapport à une sauvage», mais «pas par rapport au racisme, aux Noirs ou aux gris». «A la limite, je préfère la voir dans un arbre après les branches, que la voir au gouvernement», insiste Mme Leclere. Vendredi, le photo-montage avait disparu de sa page Facebook.

Depuis son entrée en fonctions en 2011, la chef du FN Marine Le Pen a entrepris de modifier l'image du parti créé par son père, afin de le dédiaboliser et de montrer qu'il est apte à gouverner.

(ats)

Votre opinion