06.02.2015 à 09:55

Recherche européenneLe franc fort pèse sur le budget de l'Uni de Neuchâtel

L'Uni de Neuchâtel pourrait subir une perte de 350'000 francs en raison de la baisse de l'euro par rapport au franc. L'institution est en effet engagée dans des projets européens de recherche budgétisés sur la base de l'ancien taux plancher.

L'Université de Neuchâtel (UniNE).

L'Université de Neuchâtel (UniNE).

ARCHIVES, Keystone

Les projets sur le point d'être soumis aux instances de sélection devront être redimensionnés, a indiqué ce vendredi 6 février l'Université de Neuchâtel (UniNE). Quant aux projets à venir, ils devront tenir compte de cette nouvelle donnée financière.

Les facultés sont engagées dans une quinzaine de projets européens pour un montant de 7,2 millions d'euros. Les participations qui sont encore à verser aux équipes de recherche de l'UniNE s'élèvent à 3 millions. Si le taux de change devait se maintenir à 1,05 franc pour 1 euro, ce sont environ 350'000 francs de rentrées financières qui échapperont à l'Université lors de la conversion en franc suisse.

L'appréciation du franc touche également les étudiants étrangers inscrits à l'Université. Le coût des taxes d'immatriculation s'est renchéri et les charges ont pris l'ascenseur. L'UniNE compte 22% d'étudiants étrangers, a précisé Fabian Greub, porte-parole de l'institution. «A ma connaissance, il n'y a pas eu de demande pour réduire le coût des taxes», a-t-il ajouté.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!